Historique du blogue

Les prémices du blogue sont apparues aux États-Unis dans les années 1990. Le premier journal en ligne est apparu en 1995. Le blogue avait, à ce moment-là, la forme d’un carnet de bord qui recensait des sites Web que l’auteur jugeait pertinentes et qu’il enrichissait au moyen de commentaires personnels. Ces premiers usages du blogue demeurent encore populaires sur Internet.

En 1999 est née la première plateforme qui favorise la création de blogues. Il s’agit de "Pyra". Plusieurs autres plateformes de blogue ont fait leur apparition au début des années 90.

En France, les premiers balbutiements du blogue ont commencé en 1989 sur le minitel en offrant des services diversifiés qui permettent de créer une architecture hiérarchisée, un nom de domaine et une messagerie personnelle.

En 1995, certains blogues francophones ont vu le jour au Québec. En effet, cette année-là, Brigitte Gemme a mis en place son blogue Montréal, soleil et pluie. Ce blogue relate les humeurs de l’auteure, ses coups de cœur et ses impressions sur la ville de Montréal, entre juin 1995 et juin 1998. Il s’agit de pensées personnelles et rapides mais parfois un peu plus réfléchies.

Par la suite, en 1996, d’autres blogues apparaissent ici et là tels que La décharge, Le Couac, Le Scarabée…

Cependant, il est important de souligner que les blogues se sont multipliés après les attentats du 11 septembre 2001.

En décembre 2003, Alain Rousset est le premier homme politique français à avoir un blogue. Alain Rousset est l’actuel président du Conseil régional d’Aquitaine, député de la Gironde et président de l’Association des Régions de France.

L’année suivante est imprégnée par l’utilisation des blogues à des fins politiques tels que la mise en place de blogues pour des partis politiques, des blogues animés par des hommes politiques et même des blogues de la Maison Blanche.

Aujourd’hui, les blogues sont disséminés à travers le monde entier et leur utilisation augmente d’une façon phénoménale. Les plateformes continuent à se développer pour répondre aux besoins des bloggueurs et ce en mettant à profit les fonctions multimédias du Web tels que la baladodiffusion, les caméras Web, les photoblogues, les vidéoblogues, les mobiblogues …

Des dizaines de millions de personnes tirent profit des avantages des blogues. Cependant, c’est auprès des adolescents que cet outil connaît le plus d’engouement. Les enseignants sont également de plus en plus nombreux à tirer parti de l’intérêt que ce média suscite auprès des jeunes en l’intégrant à leurs pratiques pédagogiques.