La RN de l’automne 2010 : des préparatifs de longue date !

La réunion nationale a lieu cette année du 4 au 7 octobre. Elle réunit une centaine de personnes-ressources du RÉCIT, des directions régionales du MELS et des invités à la Station touristique Duchesnay. Au menu de la rencontre : plus d’une quarantaine d’ateliers, deux plénières, deux soirées, une kermesse technologique, une activité d’arbre en arbre et plusieurs autres activités. Cette rencontre revêt un caractère spécial cette année puisque le RÉCIT célèbre cette année ses dix ans d’existence. Et dix ans d’expertise, ça se fête ! Cet article vous amène dans les coulisses de la préparation de cette rencontre.

Par Louise Sarrasin

Cette année, la rencontre nationale vient souligner les dix ans d’existence et d’expertise du RÉCIT. Une décennie à former et à accompagner le personnel scolaire, à développer la culture de réseau, à réaliser une veille technologique au profit des projets pédagogiques. Au coeur des préoccupations de toutes les personnes-ressources du réseau : l’élève et le développement de la compétence TIC.

La rencontre nationale est axée sur le partage d’expertise, la formation par les pairs, la collaboration et la concertation. Elle permet à la centaine de personnes-ressources du RÉCIT, aux directions régionales du RÉCIT, aux invités d’enrichir leur pratique, leurs actions et leurs réflexions. Elle s’annonce très riche puisqu’il y aura plus d’une quarantaine d’ateliers, deux plénières, une kermesse technologique, deux soirées dont l’une musicale et l’autre branchée et une activité d’arbre en arbre. Une telle rencontre se prépare de longue date.

Le comité de liaison (CL)

Lors de chaque rencontre nationale, les personnes-ressources du RÉCIT élisent pour leur région (parfois pour deux ou trois régions) la personne qui les représentera sur le comité de liaison durant l’année qui suit. C’est ce comité qui a la responsabilité de l’organisation des deux sessions du RÉCIT, l’une en présentiel à l’automne, l’autre en virtuel. Tout au long de l’année, chaque représentante ou représentant est là pour transmettre et expliquer ce qui s’est discuté durant les rencontres du comité de liaison. Cette personne prend également le pouls de sa région pour rapporter ses besoins en formation au comité. Un rôle essentiel qui s’appuie sur la concertation et la collaboration de tous.

Les membres du CL

Estrie
Mauricie-Centre-du-Québec

Éric Caron

Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine
Saguenay - Lac Saint-Jean - Côte-Nord

Ray Venables

Laval-Laurentides-Lanaudière

René Bélanger

Montérégie

Lise Bélisle

Montréal

François Rivest

Outaouais
Abitibi-Témiscamingue — Nord-du-Québec

Richard Painchaud

Québec – Chaudière-Appalaches

Patrick Touchette

Formation professionnelle
Formation des adultes

Simon Martineau/Stéphane Dubé

Services anglophones

Christiane Dufour/Thomas Stenzel

Services nationaux

Yves Lemay

Services de coordination

Sonia Sehili, Louise Sarrasin, Thérèse Lépine, Vincent Pelletier

En juin, on s’organise

Le comité de liaison se réunit à Montréal à la mi-juin pour planifier la rencontre nationale de Duchesnay. Dans un premier temps, on fait un retour sur la dernière rencontre du RÉCIT du mois de juin, un rendez-vous devenu virtuel depuis 2007. Puis, on passe à l’organisation de la rencontre de l’automne qui, elle, se tient en présentiel. Chacun rapporte les besoins en formation de sa région. Le comité trouve un thème pour la rencontre, prépare l’échéancier tout comme chaque détail de la rencontre et se répartit les tâches.

Août à octobre pour les services de coordination

C’est dès le mois d’août que les préparatifs commencent pour les membres des services de coordination. Ces derniers ont, en fonction de leurs tâches respectives, à mettre en oeuvre, les choix qui ont été faits par le comité de liaison.

  • Sonia Sehili a la responsabilité de coordonner l’ensemble des activités : rédiger les différents messages pour informer le groupe des actions à poser, faire programmer le site Internet de la rencontre pour automatiser plusieurs processus, être en lien avec la Station touristique de Duchesnay ainsi qu’avec les membres du RÉCIT, préparer les discours des plénières d’ouverture et de fermeture, etc.
  • Vincent Pelletier, le technicien de l’équipe, s’occupe de la programmation et de la mise en ligne du site web qui a été spécialement créé pour la Rencontre nationale. Il règle les nombreux problèmes qui surviennent à tout moment. Fiable comme pas un !
  • Thérèse Lépine, une nouvelle dans l’équipe, est responsable des inscriptions, du programme, de la répartition des salles, des pauses café, bref, elle voit à ce que tout baigne dans l’huile.
  • Quant à moi, la rédactrice-édimestre, je rédige et révise des textes préparatoires pour la rencontre et je fais en sorte que le site web recit.qc.ca soit la mémoire des nombreuses réalisations et actions réalisées avant, pendant et après la rencontre. En tant que porteuse du dossier du RÉCIT à la GRICS, je dois aussi m’assurer, avec Vincent, que nous aurons tout ce qu’il faut pour la rencontre nationale (routeurs, fils, système de son, etc.).

À la veille de cette rencontre, il faut faire les achats pour décorer la salle Le Boisé. Sonia et moi sommes à l’affût de tout ce qui pourra nous permettre de souligner les 10 ans du RÉCIT avec l’honneur qu’il se doit. L’esprit de fête est un élément important au sein du RÉCIT. Il faut le cultiver. Autant dans le PPT de présentation, dans les messages, dans les décorations que dans les multiples autres documents ou activités. Il faut préparer le matériel pour la session : modems, fils, routers, paraposte, système de son, affiches, dépliants, épinglettes, alouettes !!!

Août à octobre pour le CL

Durant tous ces mois, le comité de liaison ne chôme pas, loin de là. Chacun de ses membres consacre de nombreuses heures à la préparation des différentes activités de la rencontre nationale. Voici des exemples de tout ce que ces personnes dévouées font cette année pour la RN 2010 :

  • René Bélanger a préparé de longue date et avec beaucoup de soin les logos pour la fresque murale (ceux du RÉCIT, du microblogue EnDirect du RÉCIT, Twitter, site central, et bien d’autres). Il a supervisé l’installation des TBI qui sont prêtés au RÉCIT pour la tenue d’un atelier sur ce sujet.
  • Lise Bélisle est la réalisatrice de l’excellent Star dub, un vidéoclip promo tout à fait original qui met en scène différentes personnes-ressources du RÉCIT faisant du lipsing sur les paroles de la chanson des Jeux olympiques de Vancouver : J’imagine . Pour ce faire, elle a fait le montage des différentes capsules vidéo qui lui ont été envoyées au cours des dernières semaines. Des heures de plaisir et d’écoute ! Le Star dub sera présenté lors de la plénière d’ouverture et de la soirée musicale. On y découvrira des gens du RÉCIT qui ne manquent pas d’imagination pour faire la promotion du RÉCIT.
  • Éric Caron, un passionné de montages vidéo, a choisi de réaliser un vox pop avec d’autres collègues du RÉCIT ! Toute la semaine, il sera à l’affût d’images et d’entrevues pour la création de son vox pop. Il espère recueillir suffisamment de matériel pour en faire un autre moment mémorable de la rencontre nationale.
  • Yves Lemay a effectué la synthèse du partage régional qui a eu lieu lors du RDVirtuel 2010. Il présentera les fruits de ce partage dans le PTT qu’il a réalisé pour l’occasion à la plénière d’ouverture. Yves s’occupe également de la soirée musicale du mardi : invitation pour la participation à la soirée, mise en ligne de cahiers de chansons, etc. Il fera également l’animation musicale de la soirée branchée avec Sébastien Deschamps. De plus, il a travaillé à la fresque numérique qui viendra présenter des souvenirs, anecdotes, moments historiques du RÉCIT et bien d’autres éléments.
  • Richard Martineau sera là, avec sa bonne humeur habituelle, pour aider à l’installation de la kermesse technologique et voir à la bonne marche des autres activités. Il est toujours prêt lorsqu’il s’agit de remplir les besoins de dernière minute de l’organisation, y compris pour la décoration…
  • François Rivest est responsable de la kermesse technologique du mardi soir avec son collègue Patrick Morrier. À ce titre, il verra à la logistique de l’installation des kiosques. De plus, il a accepté, à la demande de ses collègues du CL d’être le conférencier de la plénière de clôture. Eh oui, François est le conteur du RÉCIT. Il livrera un texte avec la sensibilité qu’on lui connait. Le tout sur fond d’images et de pièces musicales. Au piano Marc-André Lalande. Titre de l’allocution : Sitius Altius Fortius et feuillus Le RÉCIT : plus vite, plus haut, plus fort et plus nécessaire que jamais !
  • Patrick Touchette a planifié une activité d’arbre en arbre pour les personnes du RÉCIT qui désiraient mettre à l’épreuve leurs habiletés physiques dans les sentiers de Duchesnay. Tout de suite après, il doit se rendre au pas de course à son kiosque où il présente des activités de robotique. Essoufflant ? Pas pour un gars énergique comme lui qui sait allier l’action et la mobilisation.

D’autres membres du CL ont apporté leur contribution pour cette rencontre. Christiane Dufour, nouvellement retraitée, a mis la main à la pâte lors de la réunion qui a précédé la RN 2010, apportant ses idées, son expérience et son dynamisme. Elle a été remplacée depuis peu par Thomas Stenzel qui sera là aussi pour participer à l’organisation. Stéphane Dubé, un autre membre plein d’imagination, vient de remplacer Richard Martineau qui est parti relever des défis professionnels ailleurs. Qui connaît Stéphane sait qu’il sera un autre membre précieux pour faciliter l’organisation de la rencontre. Ce n’est pas du tout le genre de personne à rester les bras croisés.

Comme on le constate, le comité de liaison est là, mobilisé tout au long des mois qui précèdent la rencontre et aussi actif pendant la rencontre. De très nombreuses autres personnes du RÉCIT travaillent à la préparation des activités de la rencontre. Le comité de liaison et les services de coordination sont heureux et reconnaissants de pouvoir s’appuyer sur ces personnes pour réaliser une bonne partie de ces tâches. Il ne faut pas l’oublier, le RÉCIT, c’est avant tout un formidable réseau d’une centaine de personnes.

Dimanche, l’installation

11 h L’équipe des Services de coordination se rencontre à la GRICS pour prendre le matériel nécessaire à la session. On remplit la camionnette de tout le matériel pour la session. Un exploit compte tenu du stock que nécessite une rencontre nationale. 14 h L’équipe arrive à Duchesnay au début de l’après-midi. Elle s’affaire à réseauter la salle, pour s’assurer que tous auront une prise électrique et l’Internet, elle vérifie l’aménagement des tables, elle installe la chaîne stéréo, entre autres. 17 h Les membres du comité de liaison arrivent à leur tour à Duchesnay. Ils se réunissent pour voir aux derniers préparatifs : -Le déroulement de la plénière d’ouverture, les activités sociales et la clôture
- L’accueil des nouveaux
- Le partage régional
- L’emplacement de la fresque murale et la table des souvenirs
- Le formulaire d’appréciation Et bien d’autres points.

18 h 30 Le comité de liaison décore la salle Le Boisé pour lui donner une allure festive digne des 10 ans du RÉCIT.

Lundi, les derniers préparatifs et l’accueil

La réunion officielle débute le lundi après-midi, mais dès le lundi matin, les services de coordination sont là pour accueillir les gens. Avant la rencontre officielle qui débute en après-midi, chaque participant reçoit sa cocarde et son programme personnalisé.

Pendant ce temps, Sonia révise les derniers éléments de la plénière, Yves Lemay et Vincent Pelletier préparent les projecteurs, Éric Caron fait des tests d’éclairage et de son pour son vox pox, moi je rédige …

Que la rencontre commence, nous sommes prêts !

La rencontre est lancée !

La rencontre qui se déroule jusqu’au jeudi en début d’après-midi sera un feu roulant d’activités. La coordonnatrice sera sollicitée par tous les petits problèmes, l’édimestre rencontrera des gens pour rédiger des brèves et articles tout au long de la semaine pendant que l’organisatrice des lieux s’assurera que tout se déroule comme prévu. Quant à Vincent, il viendra supporter les participants sur le plan technique, si besoin est.

Les membres du comité de liaison seront là tout au long de la rencontre pour voir à tout. Certains d’entre eux vont s’occuper du montage de l’oeuvre collective où seront rassemblés souvenirs et anecdotes des membres du RÉCIT, d’autres animeront les soirées ou les plénières. Ce ne sont là que quelques exemples de ce qu’ils font au nom de leurs collègues.

De leur côté, les animateurs auront à mettre la dernière main à la pâte à leurs ateliers pour s’assurer que tout va bien sur tous les plans. Avant même la rencontre, ils auront arrimé leurs présentations en présentiel ou à distance avec leurs coéquipiers et préparé le matériel à apporter. À coup sûr, ils auront trouvé mille et une façon de dynamiser leurs ateliers, que ce soit pour permettre aux participants de faire de la coconstruction, collaborer, échanger, participer ou expérimenter mains sur les touches.

Et chaque participant aura aussi son travail à faire, soit d’aller à la recherche, parmi ses pairs, des expertises dont il a besoin afin de revenir dans son milieu, enrichi plus que jamais des nouvelles pratiques dont profiteront les enseignants.

Un slogan bien branché

Pour terminer, quoi de mieux que de citer le slogan du RÉCIT pour cette rencontre :

Le RÉCIT, c’est moi aussi ! À l’avant-garde pédagogique depuis 10 ans !

N’est-ce pas là un slogan rassembleur et évocateur ?

 

Projet national du RÉCIT

Culture à l’écoute! Des audioguides pour tout le Québec!  est un projet multidisciplinaire et mobile. Il donne l’occasion aux élèves du Québec de produire des balados pour présenter un élément culturel de leur région. Voici les productions les plus récentes : 

Dossiers incontournables

Activités, projets et autres suggestions pour utiliser le TNI de manière pédagogique.

La Loi sur le droit d'auteur contient des exceptions qui permettent aux établissements d'enseignement d’utiliser des œuvres protégées par le droit d'auteur.

Éducation à l’utilisation responsable des TIC : éthique et TIC, identité numérique, activités d’apprentissage.