Vue d’ensemble de la RN 2010, une réunion branchée !

La rencontre du RÉCIT a eu lieu du 4 au 7 octobre, à la station touristique Duchesnay. Célébrant les 10 ans du réseau, elle a réuni plus d’une centaine de participants : personnes-ressources du RÉCIT, directions régionales du MELS et invités spéciaux. Le slogan de l’année, Le RÉCIT, c’est moi aussi. À l’avant-garde pédagogique depuis 10 ans !, a donné le ton à cette session qui a été la plus riche à ce jour si on se fie aux appréciations de la session. Le RÉCIT a acquis une maturité qui a déteint sur toute la rencontre. La culture de réseau plus que jamais a été mise à l’œuvre pour coconstruire, partager, échanger, discuter et collaborer. Cet article vous offre une vue d’ensemble de la rencontre nationale.

Par Louise Sarrasin

La rencontre nationale du RÉCIT de l’automne 2010 a débuté dans une ambiance festive sur une adaptation à la sauce RÉCIT de la chanson Jeux d’hiver 2010 à Vancouver, J’imagine/I Believe du compositeur Stephan Moccio. Avec efficacité et créativité, plusieurs personnes-ressources du RÉCIT avaient en effet répondu à l’invitation de Lise Bélisle, du comité de liaison, de participer à la réalisation de cette chanson sous forme de Lidup, rebaptisé ici StarDub. C’est avec beaucoup d’émotion que les participants de la rencontre nationale ont vu et entendu cette chanson. Lise Bélisle a été chaudement applaudie pour le travail de réalisation fait pour rassembler les capsules vidéo tournées auprès de différentes personnes ou régions du RÉCIT. Tout comme ceux qui ont joué le jeu de chanter sur la chanson J’imagine pour le StarDub. Le comité de liaison dont voici la liste des membres pour l’année 2009-2010 a organisé cette rencontre de longue date. Voir aussi sur ce site l’article « La RN de l’automne 2010 : des préparatifs de longue date !http://www.recit.qc.ca/spip.php?art... »

Dix ans, ça se partage et ça se fête au RÉCIT !

Cette année, la rencontre nationale du RÉCIT a revêtu un caractère particulier puisque le réseau célèbre ses dix ans d’existence. Dix ans d’existence, ça se souligne en grand et ça se fête ! Dix ans d’expertise, ça se partage ! Tout au long de cette première décennie, le RÉCIT a bâti son expertise avec patience et persévérance. Fort de son mandat, il met à contribution chaque personne-ressource qui oeuvre au sein d’un service local, régional ou national pour développer les compétences des élèves par l’intégration des TIC. Le RÉCIT vit cette décennie avec grand enthousiasme. Le réseau sait qu’il joue un rôle important dans le développement de l’école numérique. Par son avant-gardisme, par son désir de former et d’accompagner le personnel scolaire toujours mieux et par son souci de la réussite des élèves, il est bien placé pour le faire. Il assume pleinement son rôle. La rencontre nationale de l’automne a permis au RÉCIT cette année de célébrer dix ans de succès et d’accomplissement.

Une session placée sous la culture de réseau

Lors de cette session, la culture de réseau a transpiré à travers les nombreux partages, les échanges fructueux et les travaux réalisés en co-construction. Plus mature que jamais, le RÉCIT a profité de cette rencontre pour mettre en relief les acquis de cette première décennie et pour amorcer la prochaine sur une note constructive et productive. Chacune et chacun en a profité pour se réseauter davantage et pour acquérir de nouvelles compétences et connaissances. Au coeur des préoccupations de toutes les personnes-ressources du réseau : l’élève et le développement de la compétence TIC.

La plénière d’ouverture

Après avoir ouvert la session sur un mot de bienvenue, Sonia Sehili, coordonnatrice du RÉCIT, a expliqué pourquoi le comité de liaison avait choisi, en cette année de célébration des dix ans du RÉCIT, ce slogan très porteur : Le RÉCIT, c’est moi aussi ! À l’avant-garde pédagogique depuis 10 ans

JPEG - 11.4 ko

Sonia Sehili l’a montré par ces paroles : « Ce thème rassembleur met l’accent sur la culture de réseau qui caractérise le RÉCIT. Il vient souligner l’expertise, la créativité et l’avant-gardisme de notre réseau. Depuis 10 ans, nous oeuvrons avec détermination et succès au développement des compétences des élèves par l’intégration des TIC. Nous profitons de chacune de nos rencontres pour partager nos réalisations, nos réflexions, nos actions, nos bons coups. Année après année, nous sommes à l’écoute des besoins du personnel scolaire et nous adaptons la formation et l’accompagnement à la réalité des enseignants et de leur classe. À l’heure où les TIC sont omniprésentes dans la vie de tous les jours, les personnes-ressources du RÉCIT saisissent toutes les occasions d’en montrer la pertinence à l’école. La rencontre que nous vivrons va montrer, une fois de plus, ce qu’il y a de plus approprié, de plus innovateur, dans l’intégration pédagogique des TIC en classe. Cette rencontre va refléter le travail que vous faites au quotidien pour développer les compétences des élèves. Nous allons sortir de cette session remplie d’idées et de projets que vous pourrez transposer dans vos milieux. »

Par la suite, Sonia Sehili a expliqué le déroulement de la rencontre. Elle a terminé son allocution en précisant que le RÉCIT entame la prochaine décennie avec confiance et enthousiasme, car il a acquis beaucoup de maturité au fil de ces dix ans d’expertise. Puis, elle a cédé la parole à M. Guy Dumais, directeur général des Services à l’enseignement au MELS.

Allocution de M. Guy Dumais

M. Dumais a confirmé que le MELS entend réaliser le virage numérique. Il a souligné que le contexte actuel est favorable, car le sujet a grimpé dans l’ordre des priorités au gouvernement. Ce contexte, il l’illustre notamment par le projet de politique de formation à distance, en cours d’élaboration au MELS, qui va exiger l’usage de l’ordinateur ainsi qu’un grand nombre d’environnements de travail ou de partage à distance. Il aussi profité de l’occasion pour souligner l’excellence du travail du RÉCIT. En effet, l’enquête récente du MELS démontre un niveau de satisfaction élevé dans les commissions scolaires en ce qui a trait aux formations et accompagnement du RÉCIT, au-delà de 80 %. M. Dumais a aussi indiqué que l’expérience acquise du RÉCIT dans les rencontres à distance, soit le rendez-vous virtuel du printemps, va servir d’exemple à d’autres rencontres. À titre d’exemple, le MELS vient de réaliser le virage de la Rencontre nationale des cadres qui se fera dorénavant à distance, avec la plate-forme VIA. M. Dumais a précisé que le service local du RÉCIT pourrait être appelé à soutenir les cadres de sa CS qui y participeront.

Présentation de la synthèse du partage régional du RDVirtuel 2010

Par la suite, Yves Lemay, du Service national du RÉCIT, domaine des arts, a présenté la synthèse qu’il avait faite du partage régional organisé par le comité de liaison lors du RDVirtuel 2010. Il a d’abord rappelé que les intentions de ce partage, pour les services locaux et nationaux du RÉCIT, étaient de :

  • Maximiser l’efficacité du réseau
  • Trouver le moyen de coordonner et d’harmoniser certaines de nos actions.
  • Maximiser l’énergie du réseau pour rayonner davantage dans l’ensemble des milieux scolaires québécois.
  • Imaginer ensemble la prochaine décennie du RÉCIT. « Une vision – des actions - de la cohérence – de la visibilité ».

Le partage a permis de dégager trois grandes préoccupations et pour chacune d’elle une solution : 1. Les responsabilités spécifiques de chaque service local en fonction des exigences de sa CS et des ententes régionales. Solution envisagée : trouver un moyen simple et efficace pour donner en un coup d’œil le portrait des mandats et défis des Services locaux. 2. Les responsabilités plus générales de chaque Service local qui touchent l’ensemble du RÉCIT et qui auraient avantage à être développées en collaboration avec tous les partenaires concernés. Solutions envisagées : trouver un moyen de consulter les personnes-ressources des Services locaux et des Services nationaux pour choisir deux ou trois thèmes qui touchent l’ensemble du RÉCIT. En lien avec cela, former des équipes de travail pour faire du développement, réaliser un plan de travail et informer les autres collègues du RÉCIT de l’avancement des travaux. 3. Les responsabilités des Services nationaux du RÉCIT qui touchent l’ensemble de la clientèle ou une clientèle particulière du RÉCIT. Solution envisagée : faire connaître la pertinence de l’offre de service ou de la ressource pour la clientèle visée. En plus de la RN et du RDVirtuel, tenue de rencontres virtuelles thématiques mensuelles. Visites guidées par des capsules vidéo de ressources ou de services disponibles.

Cette synthèse du partage régional nous montre :

  • Une réelle culture de réseau.
  • Une diversité d’expertise extraordinaire ; il faut permettre au réseau d’évoluer tout en réussissant à en canaliser une partie vers les enjeux qui touchent l’ensemble.
  • Les efforts consentis pour ne pas réinventer la roue, même s’il reste du chemin à faire sur cet aspect.
  • Les besoins de départager les outils que l’on expérimente et les outils que l’on choisit pour communiquer, partager, collaborer : les outils choisis doivent être stables, efficaces et utilisés officiellement pour une année au moins.
  • Le besoin de se doter d’une façon simple et rapide pour avoir le portrait de ce qui se passe dans le réseau.

Voici le document synthèse en format Keynote(Mac), en format PDF et en format PPT.

Présentation de deux projets à portée nationale

Parmi les idées ressorties lors du partage régional du RDVirtuel 2010, il y avait celle de travailler sur des projets qui mobiliseraient toutes les personnes-ressources du RÉCIT. C’est dans cet esprit que les deux projets suivants ont été présentés lors de la plénière d’ouverture :

  • Projet « Des audioguides pour tout le Québec Les Services nationaux du RÉCIT du domaine des langues et du développement personnel avaient reçu comme mandat des autres Services nationaux de présenter leur projet « Des audioguides pour tout le Québec ». Ce projet vise la création d’audioguides à propos d’éléments culturels du quartier, du village ou de la ville, et de l’environnement de l’élève. Le projet sera en élaboration et en expérimentation au cours de l’année 2010-2011. Il sera proposé comme projet national du RÉCIT pour l’année 2011-2012 et culminera avec le mois de la culture en février. Le projet a aussi été expliqué plus à fond dans un atelier de la RN.
  • Projet du comité TBI Patrick Morrier, porte-parole du comité sur le TBI a expliqué que pour répondre au besoin du milieu scolaire, le MELS a mis sur pied un comité qui avait comme objectif de réfléchir à des pistes d’exploitation du TBI en classe. Le comité a commencé ses travaux à l’automne 2009. À l’heure actuelle, quatre personnes-ressources du RÉCIT y siègent : Lise Bélisle, Mélissa Bricault, France Leclerc et Patrick Morrier. Le comité a profité de la rencontre nationale pour lancer le site TBI du RÉCIT.

Accueil des nouveaux

Comme chaque année, plusieurs membres du comité de liaison et d’autres personnes du RÉCIT ont accueilli les nouveaux lors d’un 5 à 7. La rencontre s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Les échanges ont porté sur la structure et le fonctionnement du réseau, sur le rôle de la personne-ressource oeuvrant au Service local, sur les outils de collaboration qui favorisent une culture de réseau (site du RÉCIT, blogue, microblogue EnDirect, etc.) et sur bien d’autres aspects.

Ateliers

JPEG - 9.7 ko

Une fois de plus, par la diversité, la polyvalence et la pertinence des ateliers qu’ils ont offerts, les personnes-ressources du RÉCIT ont illustré à quel point le réseau possède une expertise unique. Les participants avaient le choix parmi les sujets suivants :

- Les projets pédagogiques intégrant les TIC pour le primaire et le secondaire : La e-littératie pour faire germer l’apprentissage, la robotique, les outils d’aide technologique, la vision pédagogique du TBI, les carnets TIC, idées en TIC en éducation physique et à la santé et en éthique et culture religieuse.

- Les environnements pédagogiques informatisés : Contes et légendes de mon peuple, Là tu parles (site web pour favoriser l’apprentissage de la communication orale) ! Balado web, Cliquez pour moi ! (un concours d’élections virtuelles), le portfolio Perle adapté au PPO, le portfolio numérique à l’éducation préscolaire et les coups de cœur de Logiciels éducatifs.

- Le partage et coconstruction autour du web 2.0 et des réseaux sociaux : L’éthique et les TIC, aspects juridiques du Web 2.0, vers le Web 3.0, l’environnement numérique interactif, le microblogue EnDirect, le système de gestion de contenus Joomla, l’idéateur CMAP, la géométrie dynamique avec Géogébra, Sketch up 3d, Scratch.

- La formation à distance : Les plates-formes d’apprentissage Chamilo, Dokeos, Moodle, la formation à distance, le tournage et montage vidéo, la visioconférence.

- La métacognition : le développement de l’esprit critique au primaire, Bloom et le questionnement pédagogique, réflexions sur les moyens et les outils pour mieux accompagner les enseignants.

- L’outil de présentation Prezi, l’outil social d’annotation Diigo.

Les ateliers ont répondu aux besoins de formation, d’échanges, de réseautage, d’expérimentation et à bien d’autres besoins. Plus de quarante ateliers ont été donnés lors de ces journées.

Voici en format PDF la liste des ateliers des lundi, mardi et jeudi avec le nom des animateurs ainsi que les ressources offertes, s’il y a lieu.

Journée thématique des Services nationaux

La Journée thématique des Services nationaux a permis la coconstruction, la réflexion, l’exploration autour d’outils et de sujets qui tiennent à cœur aux personnes-ressources du RÉCIT. Voici ce que les Services nationaux ont présenté lors de ces ateliers, en collaboration avec des Services locaux pour certains d’entre eux.

— Service national du RÉCIT, domaine des langues Titre : Les jeunes, les enseignants et la e-littératie Réseaux sociaux et leur utilisation par les jeunes de la Génération C. Ceux-ci utilisent l’information sans parfois se soucier de la fiabilité des sites qu’ils consultent ou de respecter les droits d’auteurs. Ils ont aussi tendance à compromettre leur identité numérique. Devant cette réalité, faut-il censurer ou éduquer ces sites ? L’atelier visait à porter un regard éclairé sur le sujet, appuyé par la recherche sur les pratiques des jeunes.

— Service national du RÉCIT, domaine de la personne Titre : Des idées en TIC en EPS et ECR Pistes multiples de mobilisation des TIC permettant aux personnes-ressources du RÉCIT de soutenir les enseignants spécialistes dans le domaine du développement de la personne. Plusieurs projets, outils, logiciels et applications permettant la capture vidéo de façon rapide et efficace, la création d’affiches, la présentation et la création d’exercices éducatifs, et ce, de façon animée et bien d’autres choses encore.

Titre : BD, un univers de richesse. M. Jean-François Boutin, professeur en didactique du français à l’UQAR et spécialiste de la BD, a présenté avec ce service national les concepts clés de la bande dessinée (caractéristiques, langue, forme et format, etc). On en a montré la richesse du point de vue des apprentissages des élèves.

— Service national du RÉCIT, domaine de la mathématique, de la science et de la technologie Titre : Campus MST Présentation et discussion du nouvel outil de formation/accompagnement/support virtuel en lien avec les bons vendeurs du RÉCIT MST : Geogebra, Scratch, Web 2.0, Sketchup, le tableur, la robotique, etc. Lors de l’atelier, les participants ont eu la possibilité d’explorer ces divers « cours/formations » ainsi que de consolider leurs connaissances sur ces divers sujets, main sur les touches.

— Service national du RÉCIT, domaine de l’univers social (Récitus) : Titre : Une vision pédagogique du TBI Qu’est-ce que l’interaction/interactivité avec un TBI ? Comment maximiser son potentiel pédagogique ? Quelle offre de formation peuvent faire les personnes-ressources du RÉCIT ? Autant de questions sur lesquelles participants et animateurs ont pu se pencher pour faire avancer la réflexion. Le tout dans un esprit de coconstruction.

Titre : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le TBI en univers social sans jamais oser le demander. RÉCITUS a présenté des activités sur l’utilisation du TBI en classe dans son domaine d’apprentissage. Il a invité les participants à en expérimenter quelques-unes sur différentes plates-formes TBI et à les commenter pour les bonifier.

— Service national du RÉCIT, domaine du développement professionnel Titre : Portfolio Perle adapté au PPO Présentation du portfolio PERLE (version betâ), incluant l’ajout d’une nouvelle fiche nommée « Nouvelle démarche exploratoire d’orientation ». L’atelier a permis de comprendre en quoi le portfolio électronique réflexif pour l’apprentissage des élèves est un outil de plus pour ce domaine d’apprentissage. Le portfolio est un outil pour conserver des traces, pour être le témoin des processus mis de l’avant dans ses apprentissages. Amener l’élève à s’interroger sur ce qu’il a appris et comment il a appris. Le portfolio PERLE permet d’accompagner l’élève dans son processus d’apprentissage et d’évaluation. Dans cet atelier, vous apprendrez à utiliser les multiples possibilités de PERLE. Vous verrez avec quelle facilité cet outil peut être utilisé et comment il permet le suivi de l’élève tout au long de ses démarches exploratoires d’orientation.

— Service national du RÉCIT à la FGA : Titre : Le RÉCIT, koss ça donne ? Des réponses. Présentation d’outils pour soutenir le personnel scolaire dans le développement de ses compétences professionnelles : le premier permet aux enseignants de situer leur aisance quant à l’intégration des TIC. Grâce à cela, la personne-ressource du RÉCIT est en mesure d’ajuster son offre de service aux défis choisis par le personnel enseignant. Le second outil permet de produire un portrait des forces et des défis des enseignants et ainsi de construire un plan d’action autour de ce portrait.

Voici en format PDF la liste des ateliers de la journée thématique des Services nationauxavec le nom des animateurs ainsi que les ressources offertes, s’il y a lieu.

Kermesse technologique

La kermesse a donné l’occasion aux régions de présenter un de leurs projets favoris. La formule plaît, car elle permet un échange informel autour de projets mobilisateurs. Ainsi, les participants ont circulé d’un kiosque à l’autre pour avoir un aperçu de chacun d’eux. Installés à leur kiosque, les présentateurs en présentaient les grandes lignes à l’aide d’un PowerPoint, d’une

Voici en format PDF la liste complète des kiosques offerts lors de la kermesse technologique.

Soirée musicale du mardi

Saviez-vous que le RÉCIT regroupe un nombre impressionnant de musiciens ? Voilà pourquoi au RÉCIT, une rencontre nationale sans musique n’est pas une rencontre… Mardi soir, plusieurs personnes ont joint le pavillon L’Horizon pour une soirée musicale. Pour cette occasion, Yves Lemay avait mis en ligne un répertoire de chansons variées, québécoises et autres à chanter en chœur et à jouer selon l’instrument de son choix. La soirée a été très réussie et elle a mis en valeur les multiples talents cachés des personnes-ressources.

Soirée branchée du mercredi

JPEG - 10.6 ko
JPEG - 9.2 ko

Durant la rencontre nationale, les moments informels sont inestimables. Ils jouent un grand rôle dans le culture de réseau puisqu’ils permettent aux personnes-ressources du RÉCIT de mieux se connaître, d’échanger sur des sujets qui leur tiennent à coeur et de se réseauter. Parmi ces moments précieux, il y a la soirée du mercredi. Cette année, cette soirée s’est vécue dans le contexte très spécial de la célébration des dix ans du RÉCIT.

La soirée a débuté par une reprise du thème musical de la rencontre qui avait été présentée dans un vidéoclip lors de la plénière d’ouverture. Une de fois plus, les applaudissements et les rires ont fusé de toutes parts.

Par la suite, les participants ont pu voir et entendre ceux et celles qui ont été coordonnateurs depuis les débuts du RÉCIT à février 2008. Tous avaient envoyé leur présentation sous forme de courtes capsules vidéo, de PPT ou lettre au comité de liaison, sauf Danielle Lemay qui assistait à la rencontre.

Vous pouvez visionner la présentation de chacune de ces personnes :

Puis Sonia Sehili, actuelle coordonnatrice du RÉCIT, a livré ce message avant de convier les gens à aller se servir au buffet.

Saviez-vous qu’il y a au RÉCIT une relève incroyable ? Parmi les jeunes de cette relève, le RÉCIT peut s’enorgueillir de compter le fils de deux personnes-ressources retraitées du RÉCIT, Murielle et Pierre Deschamps. Un cas unique et oh combien intéressant ! Il s’agit de Sébastien Deschamps, personne-ressource à son tour du Service local du RÉCIT à la CS de Laval. Sébastien a demandé à ses parents de faire un témoignage sur leur passage au RÉCIT.

Voici le lien pour visionner la vidéo réalisée par Murielle et Pierre Deschamps :: http://gallery.me.com/zazzz#100230 Pour télécharger cette vidéo, cliquez sur le bouton en haut de cette page.

Durant la soirée branchée, les gens du RÉCIT ont pu enrichir les deux fresques l’une numérique, l’autre en version papier, toutes deux mises en place pour célébrer les 10 ans du RÉCIT.

Les fresques de la RN

Deux fresques ont été réalisées durant la session, l’une en format numérique, l’autre en format papier.

La fresque numérique avait comme objectif de faire le portrait de ce que sont les gens du RÉCIT et du parcours entrepris par le réseau et ses membres, depuis les débuts du RÉCIT jusqu’à ce jour. Ainsi, chaque personne pouvait ajouter ses propres images, photographies, anecdotes ou autres éléments à la fresque numérique. Il lui suffisait de les apporter sur une clé USB et de les incorporer à l’un des trois diaporamas qui composaient la fresque numérique.

La fresque réseau, elle, a été réalisée en version papier de type-conférence

JPEG - 11.6 ko

et affichée au-dessus d’une table où avaient été déposés de petits cartons avec les logos représentant les différentes façons que les personnes-ressources du RÉ.CIT utilisent pour se réseauter. Par exemple, on y trouvait un logo pour EnDirect, le site du RÉCIT, la liste de diffusion, le blogue du RÉCIT, les portails, etc. Il suffisait à une personne de coller sa photo et d’y accoler les logos des réseaux qu’ils utilisent pour avoir un portrait d’ensemble en un coup d’œil.

Cliquez sur le nom de la fresque ou du vidéo que vous désirez visionner. Fresque 1 Fresque 2 Fresque 3 Vidéo

Le Vox populaire du RÉCIT

Éric Caron, membre du comité de liaison, a eu l’idée de réaliser un Vox populaire où les personnes du RÉCIT qui le désiraient pouvaient témoigner de ce que le RÉCIT signifiait pour eux. Cela pouvait prendre la forme d’une anecdote, d’un souvenir ou de quelconque événement que la personne désirait raconter. Éric a tenu plusieurs séances d’enregistrement vidéo au cours de la semaine. Pour ce faire, il a été aidé par Marc-André Lalande et Richard Painchaud. Ces capsules de Vox populaire seront présentées sur ce site tout au long de l’année.

Réactions très branchées dans EnDirect et sur le blogue du RÉCIT

L’interactivité a été très présente durant la Rencontre nationale grâce à EnDirect, le microblogue du RÉCIT mis sur pied par le Service national du RÉCIT, domaine de la mathématique, de la science et la technologie. Ainsi, plusieurs participants ont partagé sur le vif une idée, un lien, un commentaire, une question et bien d’autres choses sur le microblogue. À d’autres occasions, ils ont annoncé leur présence à un atelier ou invité d’autres personnes à se joindre à eux dans un autre atelier. D’ailleurs, bien avant la rencontre nationale et bien après, les gens ont continué d’écrire dans EnDirect. Cette interactivité dynamise la rencontre et permet de réagir en un temps record à tout ce qui se passe durant la rencontre. Elle permet aussi de prolonger la rencontre nationale dans le temps. Articles sur la rencontre nationale dans le microblogue EnDirect : http://recit.org/endirect/tag/recit2010

Sur le blogue du RÉCIT, les personnes-ressources du RÉCIT ont poursuivi leurs réflexions et leurs questionnements, par exemple, sur l’outil TBI, un sujet qui alimente bien des débats au sein du réseau. Grâce au blogue, le débat continue de s’enrichir et de faire avancer la réflexion. Vous pourrez en juger par vous-même en visitant le blogue http://recit.org/

L’activité d’arbre en arbre

Une autre activité informelle, mais oh combien appréciée des gens qui aiment bouger, fut celle d’Arbre en arbre. Organisée en fin de journée par Patrick Touchette, cette activité a permis à ceux qui le désiraient de faire un circuit dans les bois de Duchesnay. Plus d’une vingtaine de personnes y ont participé.

Plénière de clôture

La plénière du jeudi a suivi la période d’ateliers offerts de 8 h 30 à 9 h 30. Regroupées dans leur région respective, les personnes-ressources des Services locaux avaient à discuter, entre autres, d’un document préparé par les Services nationaux du RÉCIT qui portaient sur la vision de l’école numérique. Pour elles, cette discussion fut une amorce, car en quarante-cinq minutes, il était difficile d’approfondir le document. Cependant, compte-tenu de son importance, il sera discuté plus à fond lors de rencontres ultérieures. Par ailleurs, chaque région a nommé son représentant pour la prochaine année. Voici la liste des membres du comité de liaison pour l’année 2010-2011.

Brunch conférence de clôture

PNG - 42.7 ko

François Rivest, du Service local du RÉCIT de la C.S. de la Pointe-de-l’Île, était le conférencier de la plénière de clôture. À la demande du comité de liaison, il a accepté de livrer cette performance pour le plus grand plaisir des gens du RÉCIT. François est conteur du RÉCIT depuis belle lurette… Depuis qu’il est dans le réseau, il charme ses collègues par sa plume ou sa souris d’ordinateur. Avec lui, les mots prennent vie, se transforment, se poétisent pour livrer une anecdote, décrire une réalité ou lancer un message d’espoir. C’est ce qu’il fait ce jeudi, accompagné au piano par son complice Marc-André Lalande du Service national du RÉCIT à la FGA. Le titre de sa conférence était Sitius Altius Fortius et feuillus Le RÉCIT : plus vite, plus haut, plus fort et plus nécessaire que jamais Musique, images, sons et bûches de bois à l’appui, il a fait une présentation où tour à tour, il parlait du legs et de la sagesse de son grand-père, de l’histoire du RÉCIT, des défis liés au travail de formateur et d’accompagnateur du RÉCIT, du PFÉQ et de bien d’autres aspects. Pour lui, le milieu forestier s’apparente à ce que nous faisons au RÉCIT et il l’a démontré à travers plusieurs exemples et sous plusieurs formes. Imaginative, colorée, musicale et imagée, sa prestation a été chaudement applaudie. On peut trouver la description de la conférence sur le site de la RN 2010.

C’est sur cette note très créative que la rencontre nationale du RÉCIT s’est terminée. Tous sont repartis dans leur milieu, la tête emplie d’idées de projets, le cœur nourri de rencontres fécondes et constructives.

Une rencontre riche et productive

Si on en juge par les formulaires d’appréciation qui ont été remplis par les participants, cette rencontre du RÉCIT est la plus fertile à ce jour. À n’en pas douter, le RÉCIT a atteint un degré de maturité impressionnant. De plus en plus, on sent que la culture de réseau vient imprégner toutes les actions et réalisations du RÉCIT. Les activités ont été vécues sous le signe du partage et de la collaboration. Plusieurs chantiers ont été lancés lors de la RN : par exemples, en adaptation scolaire, sur le web 2.0, sur le TBI. Cela témoigne d’un désir pour le RÉCIT d’apporter sa riche expertise au virage numérique. Le RÉCIT entreprend la prochaine décennie avec confiance et enthousiasme.

Vous pouvez consulter les commentaires généraux des appréciations de la RN 2010.

À voir aussi : Article « La RN de l’automne 2010 : des préparatifs de longue date !http://www.recit.qc.ca/spip.php?art... »

Site de la Rencontre nationale du RÉCIT de l’automne 2010 : http://www.recit.qc.ca/rn2010/spip....

Note : Les documents sur les ateliers du RÉCIT et les kiosques de la kermesse ont été réalisés par Thérèse Lépine des Services de coordination du RÉCIT.