feu.gif (1219 octets)

feux2.jpg (37256 octets)

Notre recherche porte sur les feux de forêt. Nous allons parler des causes, des manifestations, des conséquences et des actions que l’homme peut faire pour limiter les feux de forêt.

Les manifestations:

La catastrophe commence souvent dans les sous-bois puis les résineux et les feuillus s’enflamment comme des torches. La fumée monte dans les airs. C'est elle qui de loin indique la présence d'un feu de forêt. Plus le vent est fort, plus l'incendie se propage rapidement. Elle devient alors de plus en plus difficile à contrôler.

Les causes:

Voici les causes des feux de forêts, nous vous les présentons en allant de la plus importante à la moins importante:

  • les activités de loisir (30 %)
  • les habitants qui jouent avec le feu(24 %)
  • la foudre (22 %)
  • les opérations industrielles (9 %)
  • les opérations forestières (7 %)
  • les incendiaires (5 %)
  • les chemins de fer à proximité des forêts (4 %).
Les feux de forêt se produisent souvent au printemps, avant que les feuilles aient fini de pousser.
Le danger est maximal lorsqu’il n’a pas plu durant plusieurs jours. L'étincelle peut venir d’un feu de camp, d’un simple mégot jeté par terre ou d’une tronçonneuse défectueuse.
La foudre ou la dégringolade d’un gros rocher peuvent aussi provoquer des feux de forêt.

Les conséquences:

Le feu peut affecter la qualité du sol et les organismes qui y vivent. Plus le feu est chaud plus les dégâts engendrés au sol sont grands.

Il touche évidement la faune parce qu’il détruit puis change son habitat pendant plusieurs années. Pendant le feu, plusieurs animaux peuvent mourir. Les dégâts qu'ils causent font fuir certains animaux mais il peut en attirer d'autres.

Certaines espèces d’oiseaux de proie et d’insectivores sont attirées par les incendies, car elles peuvent capturer les petits mammifères, les insectes ou les autres proies qui fuient les flammes.

L’installation d’une nouvelle végétation après le feu attire des populations de rongeurs qui trouvent dans les aires brûlées, de la nourriture et des abris.

Lorsque le feu s’attaque à l'habitat d’hiver des gros mammifères, ceci peut devenir problématique, parce qu’un grand incendie peut les priver d’un abri et de leur source de nourriture.

Si le feu affecte l’habitat des herbivores, les carnivores (qui mangent les herbivores) seront aussi touchés; les populations de carnivores diminueront ou devront aller ailleurs pour trouver leurs proies.

Un feu peut être bon pour les poissons des lacs et des rivières. En effet, la destruction de la végétation stimule l’installation d’autres espèces qui produisent de l’ombre et permettent aux populations d’insectes, de se développer. Or on sait que les insectes sont importants dans le régime alimentaire des poissons.

Comme on peut le constater, un feu amène beaucoup de changements dans la nature.

Les solutions:

Voici des actions que l'homme fait pour protéger ses forêts et lutter contre les feux qui les ravagent.

Au Québec, certains organismes imposent à la population des mesures de prévention pour diminuer les risques. Quand l'indice de feu est extrême, les travaux en forêt et les feux à ciel ouvert sont interdits. Mieux vaut prévenir que guérir non?

Le Québec est reconnu pour ses pompiers du ciel. De gros avions, comme les CL 215, jouent un rôle important dans la lutte contre les feux de forêt.

Voici comment cela se passe.

L’avion-citerne doit commencer par survoler l'incendie pour savoir où se situe le feu. Le gros appareil jaune se dirige vers un lac, il descend et il frôle la surface de l'eau. Des trappes s'ouvrent sous le ventre de l'avion et son réservoir se remplit. L’avion contient 6000 litres d'eau. Elle se dirige vers le feu en volant à 100 mètres par-dessus les souches d'arbres. Alors, le pilote ouvre le réservoir et toute l'eau s'éparpille sur l'incendie. Un nuage de vapeur se dégage dans le ciel. Alors, l'avion recommence la même opération jusqu'à ce que le feu soit éteint.Au sol, une équipe continue le travail pour veiller à ce que le feu ne reprenne pas.

feu.jpg (18086 octets)

Un avion à l'oeuvre

Le reboisement est un moyen utilisé pour aider la forêt à se régénérer. Après plusieurs mois d'attente, des hommes vont nettoyer le terrain afin de faire de la plantation. Un feu de forêt n'est pas mauvais en soi car il apporte au sol des engrais laissés par l'incendie et permet la germination des graines tombées de différentes espèces d'arbre.

Parfois, il n'y a pas que la nature qui a besoin d'aide, il faut évacuer des villes ou des villages entiers pour mettre les gens à l'abri du feu. On les amène dans une école, un sous-sol d'église, un centre communautaire, un CLSC, un centre d'accueil pour les démunis ou une congrégation religieuse. Des groupes d'aide pour les sinistrés peuvent être organisés pour aider les gens à se reloger ailleurs en attendant que le calme revienne. Également, ces groupes peuvent fournir des vêtements, de la nourriture et bien d'autres articles nécessaires pour continuer une vie normale.

Finalement, nous savons que les feux de forêt brisent l'habitat naturel de plusieurs espèces en détruisant de grandes surfaces boisées.
Après un incendie de forêt, il se passe de grands changements dans la nature.
Grâce à la technologie moderne, les forêts brûlées se régénèrent plus facilement, surtout si les hommes font de la plantation.

Jipi et Al