02 Mai 2016

Pourquoi les TIC en éducation physique et de la santé (2e partie)?

Joël Bouthillette, personne-ressource au RÉCIT national du développement de la personne à la Commission scolaire de St-Hyacinthe, nous a partagé son expertise au regard de l’intégration du numérique en éducation physique (EPS). Dans cette 2e partie, vous pourrez prendre connaissance du volet plus technique pour une utilisation optimale et pédagogique du numérique!

Projecteurs interactifs et types d’installation

Quelques éléments à considérer suite à la lecture de la 1re partie de l’article « Pourquoi les TIC en éducation physique et de la santé? »

Il est très difficile de déterminer le meilleur dispositif et le type d’installation idéal dans un gymnase. Plusieurs facteurs entre en ligne de compte, dont l’environnement physique puisqu’il est totalement différent d’un établissement à l’autre. Les choix et les orientations de chacune des écoles ou commissions scolaires sont également des éléments à considérer. Voici quelques pistes de réflexion qui peuvent vous aider à faire un choix plus éclairé.

Certains établissements sont munis de grands gymnases, d’autres de petites salles et ce, sans oublier que l’environnement est parfois utilisé par la municipalité, le service de garde ou servant également de cafétéria ou de vestiaire. Des locaux adjacents au gymnase offrent une plus grande diversité d’installation. Il est très important de bien choisir l’endroit du dispositif afin que les élèves aient une facilité d’accès en cours d’apprentissage. Chaque type d’installation a ses avantages et ses inconvénients, mais certains sont plus avantageux que d’autres. Pour une utilisation plus efficace, une installation fixe et permanente vous facilitera la tâche, car vous y gagnerez beaucoup de temps avant chaque utilisation. Le choix du type d’installation est donc majeur. Il serait incohérent de passer plus de temps à installer le matériel au quotidien qu’à l’utiliser.

La sécurité des élèves

Certains TNI sont installés dans un grand un local adjacent au gymnase. Les élèves peuvent aller y travailler en toute sécurité. Par contre, peu de gymnases ont ce type de local disponible à proximité. Si le TNI est dans le gymnase et accessible en tout temps, il est important qu’il soit placé à un endroit ou les élèves qui y travaillent soient en sécurité pendant que les autres sont en situation de jeu lors d’une activité collective par exemple. Un TNI situé derrière un panier de basketball ou près d’un but de handball ne serait donc pas l’endroit idéal dans ce cas. Près d’un coin du gymnase ou le long des lignes de côté sont de meilleurs endroits.

La protection du TNI (projecteur et tableau)

Lors d’une installation fixe, il est important que le canon de projection soit à ultra-courte focale et protégé par un grillage pour éviter le bris. Un projecteur interactif à ultra-courte focale jumelé à un tableau blanc standard est une option très intéressante à des coûts raisonnables. Un projeteur à ultra-courte focale fixé au mur peut excéder seulement d’environ une cinquantaine de centimètres du mur. Si le choix s’avère un projecteur standard à ultra-courte focale jumelé à un TNI à surface sensible, il serait important de protéger également l’ensemble de la surface du tableau dans une boite en bois par exemple. Par contre, certaines surfaces sensibles sont très résistantes aux chocs, mais je crois que les contours doivent tout de même être protégés. Dans le cas d’un dispositif mobile (ultraportable), il est important de le protéger également.

La protection de l’ordinateur (local adjacent ou boîte de protection)

Lorsqu’il est possible de le faire, il est important que l’ordinateur relié au TNI soit dans un endroit sécuritaire. Selon l’installation, l’ordinateur pourra rester en permanence dans un bureau de travail ou sur une tablette dans le local de rangement par exemple. Il suffit que le filage soit installé en conséquence en passant dans le mur. Si l’ordinateur est dans le gymnase, une boite de protection est à penser si des objets comme des ballons sont en circulation.

La hauteur et la grandeur du tableau

Ces deux éléments sont très importants afin que les élèves interagissent régulièrement avec le tableau. Un tableau installé trop haut ou trop grand pourrait faire en sorte que les élèves ne soient pas assez grands pour y travailler. Et même lorsque le TNI est utilisé comme outil de présentation pour l’ensemble du groupe, il est facile pour les élèves de s’approcher près du tableau pour mieux y voir si ce dernier est plus petit.

Autres types d’installation…un téléviseur!

Enfin, un type d’installation qui pourrait s’avérer intéressant et ce à moindre coût, serait d’opter pour un  téléviseur installé de façon fixe et permanente. Même si l’interactivité n’est pas possible avec un tel type d’installation,  vous pouvez tout de même réaliser plusieurs activités pédagogiques comme celles mentionnées dans la 1re partie de l’article de Joël. Le téléviseur pourrait être placé dans un local adjacent muni d’une vitre ou placé sur le mur du gymnase à l’intérieur d’un boitier muni d’une feuille de lexan. Vous pourrez ainsi contrôler l’ordinateur branché au téléviseur avec une souris sans fil et même projeter le contenu d’une tablette numérique via Apple TV ou des logiciels de recopie vidéo (Air Server, Reflector, etc.).

 

 

 

 

 

 

 

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à communiquer avec Joël Bouthillette ou à visiter le site du service national du RÉCIT du développement de la personne.

Lire la 1re partie de cet article qui regorge de multiples conseils et ressources

 

 

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires