04 Décembre 2018

L'art de sketchnoter : pour des notes créatives et multimodales!

« Au-delà du réel » était le thème du dernier congrès de l’Association québécoise des Éducatrices et Éducateurs spécialisés en Arts Plastiques (22, 23 et 24 novembre 2018). Andrée-Caroline Boucher, conseillère pédagogique au Service national du RÉCIT domaine des arts, a présenté l’atelier «L’art de sketchnoter* : pour des notes créatives et multimodales!»

 

*Le terme « croquinote » peut être utilisé pour parler de « sketchnoter ».

Andrée-Caroline a défini le sketchnoting et la multimodalité et a partagé les avantages de l’utilisation en classe. Par la suite, elle a illustré de manière concrète la multimodalité à travers la stratégie du sketchnoting. Cette technique de note visuelle s’apparentant au schéma heuristique peut être exploitée dans toutes les disciplines et à tous les niveaux scolaires pour augmenter la compréhension, faciliter la communication et faire preuve de créativité. Finalement, les participants ont été invités à expérimenter l’art de sketchnoter avec ou sans tablette numérique.

 

 

S’initier à la multimodalité

« La multimodalité, au sens sémiotique, désigne la mise en œuvre dans la production du sens de divers modes d’expression combinés — tels la parole, la gestuelle, les images fixes ou animées et un accompagnement sonore — en relation avec leurs modalités médiatiques de transmission, qui peuvent être synchrones ou asynchrones. Le concept de multimodalité est utilisé en sémiotique et en didactique, où il aide à analyser et concevoir des pratiques d’enseignement adaptées à un environnement numérique en constante mutation. » (Wikipédia)

 

Pourquoi la multimodalité est-elle si importante en pédagogie?

  • Chez les jeunes de 13 à 17 ans, les médias sociaux sont grandement utilisés (Youtube : 85%, Instagram : 72%, Snapchat : 69%, Facebook : 51%, Twitter : 32%) Source;
  • La culture des jeunes gravite beaucoup autour du jeu vidéo, de la réalité augmentée, du site Internet interactif, de la bande dessinée et de l’application d’appareil mobile;
  • Il y a multiplication des canaux de diffusion des textes et des images, donc il faut repenser l’idée de la création, de la diffusion et de la réception;
  • Les messages écrits se sont transformés avec l’apparition du numérique; ils sont maintenant hétérogènes.

 

La littératie médiatique multimodale est l’aptitude à recevoir, à comprendre et à produire un message qui combine plusieurs sémiotiques, par exemple l’image, l’écriture, le son et le geste. Pour que le multitexte prenne forme, il faut articuler au moins deux modes d’expression différents. C’est aussi le cas pour la combinaison de médias qui exige du lecteur qu’il tisse les liens entre les informations recueillies à partir de divers documents multimodaux.

Lors de la démarche de communication, il est recommandé de les exploiter.

 

 

Aujourd’hui, il est suggéré de tenir compte de la multimodalité, puisque notre univers numérique est multimodal.

 

Il est donc souhaitable que les élèves soient en mesure de développer leurs compétences (cognitives, affectives, pragmatiques, etc.), car ils doivent être capables de « mobiliser adéquatement, en contexte communicationnel synchrone ou asynchrone, les ressources et les compétences sémiotiques modales (ex. : mode linguistique seul) et multimodales (ex. : combinaison des modes linguistique, visuel et sonore) les plus appropriées à la situation et au support de communication (traditionnel et/ou numérique), à l’occasion de la réception (décryptage, compréhension, interprétation et évaluation) et/ou de la production (élaboration, création, diffusion) de tout type de message. » (Lacelle, Lebrun et Boutin, 2015)

 

S’initier au sketchnoting

Le sketchnoting, ou croquinote, griffonnage ou notes visuelles, est une manifestation simple, efficace et signifiante de la multimodalité. Par la combinaison de mots, de symboles et d’images, le sketchnoting permet de traduire, entre autres :

  1. des concepts;
  2. des processus;
  3. des idées;
  4. des conversations;
  5. des notes;
  6. de la narration.

 

Que permet le sketchnoting?

  1. Prendre des notes et les partager;
  2. Comprendre des concepts complexes;
  3. Synthétiser l’information;
  4. Organiser sa pensée;
  5. Mémoriser de façon efficace;
  6. Favoriser les échanges et les réflexions;
  7. Construire une vision commune;
  8. Partager des idées;
  9. Contribuer à l’intelligence collective;
  10. Convaincre;
  11. Exploiter sa créativité;
  12. Etc.

 

Les applications en classes sont variées :

  1. Lors d’une conférence ou d’un cours magistral pour partager un résumé rapidement;
  2. Pendant la lecture d’un texte écrit pour favoriser la mémorisation et la compréhension;
  3. À la suite de plusieurs lectures et écoutes de vidéos afin de créer une synthèse claire.

 

De nombreux exemples concrets sont présentés dans le document d’Andrée-Caroline. Vous y retrouverez des sketchnotes conçus par des élèves du primaire, du collégial et par des adultes. La façon de les créer est abordée par la suite, il s’agit de se familiariser avec la structure, les connecteurs, les flèches, les icônes, les personnages, les illustrations et les polices de caractère.

Vous ou vos élèves ne possédez pas d’outils numériques pour vous exercer à l’art du sketchnoting? Vous pouvez vous y adonner à l’aide des outils traditionnels, soit le papier et le crayon.

 

Bref, la multimodalité soutient les apprentissages des élèves. Ils apprennent à leur donner du sens à travers un processus créatif dans lequel ils s’engagent en combinant, entre autres, le son, l’image, le geste et l’écriture. L’enseignant a un rôle important à jouer dans l’accompagnement de ses élèves tout au long du processus de création.

 

Merci à Andrée-Caroline Boucher pour la création et le partage des ressources.

 

Ressources

 

Marie-Eden Bergeron
Professionnelle en développement pédagogique et numérique
marie-eden.bergeron@education.gouv.qc.ca
www.recit.qc.ca
@recitqc
www.facebook.com/recitqc

Commentaires

Ajouter un commentaire

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires