22 Juin 2020

Mettre à profit ses compétences numériques dans le contexte de la pandémie

Il est toujours très stimulant de mettre à profit ses compétences dans une situation concrète et la pandémie ne fait pas exception.  Dès le début du confinement, un groupe Facebook est né de l’initiative de Marc-Olivier Girard, ingénieur de la région de Québec.  

Le but? Venir en aide pour pallier le manque de matériel de protection dans les milieux de la santé et plusieurs autres services essentiels (épiceries, banques alimentaires, OBNL, etc.).  Qu’avaient en commun les membres de ce groupe ?  Nous étions des imprimeurs 3D!  Près de 1000 personnes, venant des quatre coins du Québec, ont mis à profit leurs compétences dans ce domaine pour participer à la production de 62 000 visières et 10 000 attache-marques.  

Comme membre du RÉCIT, je suis très fier d’avoir contribué à ce projet et d’avoir pu continuer à développer mes compétences grâce à l’expertise que je possède en impression 3D.  Mais ce dont je suis encore plus fier, c’est de découvrir des élèves et des enseignants qui se sont joints à cette démarche. 

Certaines de ces personnes ont pu s’impliquer dans ce projet grâce aux formations qu’ils ont reçues dans la cadre de la mise en oeuvre du plan numérique.  Mais également, grâce aux nombreux accompagnements que le RÉCIT a su offrir à la grandeur de la province.  

Logo du RÉCIT

L’industrie ayant pris la relève, cette aventure s’est terminée le 16 juin dernier avec l’archivage du groupe Facebook. Nous pouvons maintenant mettre nos imprimantes 3D au repos pour quelque temps…  Je vous partage cette vidéo qui résume très bien en mots et en images notre aventure.

Marc-André Mercier
RÉCIT national MST

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires