12 Avril 2019

Projets financés grâce à la mesure 15081 - Projets d'innovation liés aux technologies numériques en 2017-2018

C’est avec plaisir que nous vous partageons un aperçu de la plupart des projets financés par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur grâce à la mesure budgétaire « Projets d’innovation liés aux technologies numériques » (15081) en 2017-2018. Nous espérons que la lecture des résumés suscitera un vif intérêt à réutiliser ou à réinvestir ces idées innovantes dans votre milieu.

Contexte

La mesure « Projets d’innovation liés aux technologies numériques » facilite l’accès à la formation nécessaire au personnel enseignant pour qu’il puisse utiliser de façon pédagogique les outils technologiques requis pour l’enseignement et l’apprentissage dans le cadre du virage numérique dans le réseau scolaire.

Elle vise également à financer des projets d’innovation pédagogique liés aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Il est à noter que cette mesure est disponible pour l’éducation préscolaire, l’enseignement primaire et secondaire, la formation professionnelle et la formation générale des adultes.

Voici un aperçu des projets

*Veuillez noter que les projets sont présentés par ordre alphabétique et que leur publication a été officiellement autorisée. La liste de ces projets sera actualisée au besoin.

« Algo : Unité mobile d’éveil à la programmation »
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

La clientèle visée par le projet était des élèves et des enseignants de l’éducation préscolaire. L’intention pédagogique des ateliers d’éveil était d’introduire la programmation chez les élèves et les enseignants du préscolaire et du primaire. Ces ateliers ont été offerts dans les classes avec la participation des enseignants. Les directions des établissements visités ainsi que les conseillers pédagogiques disciplinaires ont également été invités à venir se familiariser avec ces technologies afin d’en découvrir son potentiel pédagogique. De novembre 2017 à juin 2018, la tournée Algo a permis de réaliser des activités dans 125 classes réparties dans 41 écoles. C’est donc environ 2250 élèves qui ont pu être initiés à la programmation en contexte de classe en présence de leurs enseignants.

Ressources :
https://sites.google.com/csmb.qc.ca/algo/accueil
http://bit.ly/algo15080
http://bit.ly/algo_ggt2018

« Amener l’école à l’élève s’il ne peut se rendre à l’école »
Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Il est maintenant possible, pour les élèves, de réaliser le cours Éthique et culture religieuse de 5e secondaire complètement en ligne, que ce soit à partir de la maison, d’une bibliothèque ou de tout autre endroit permettant le calme et la concentration. Ces cours asynchrones du programme Éthique et culture religieuse  peuvent être suivis à tout moment.

Ressource :
www.cal.csbe.qc.ca

« Animer son récit avec la programmation et Scratch »
Commission scolaire des Hauts-Cantons

Dans l’optique de lier l’apprentissage de la programmation avec le Programme de formation de l’école québécoise, le projet consistait à former des enseignants des 2e et 3e cycles du primaire à piloter une activité de programmation d’un dessin animé à travers laquelle les élèves ont développé leur compétence à écrire des textes variés. Grâce à ce contexte de production d’un dessin animé et par mobilisation de technique de scénarisations (schéma narratif, dialogues et scénarimage), les élèves ont utilisé de nouvelles stratégies lors de l’écriture et ont développé une autre perspective lorsqu’ils visionnent des dessins animés.

« Apprendre à coder pour mieux décoder »
Commission scolaire de la Baie-James

Ce projet consistait à former et à accompagner les enseignants du préscolaire et du 1er cycle du primaire en plus de développer leur expertise du codage et de la robotique. Le produit final était l’élaboration d’un guide pédagogique accessible à tous. Une école-pilote était ciblée pour l’expérimentation et la mise en œuvre d’un guide pédagogique. L’école, située dans une région dite défavorisée, était classée niveau 10. L’équipe de travail s’est rencontrée à plusieurs reprises pour explorer les ressources, élaborer un guide pédagogique et l’expérimenter en classe avec les élèves. Environ une quarantaine d’élèves ont pris part à l’expérimentation en classe.

Ressource :
http://www.sre.csbaiejames.net/doc/Projet1508020172018/Apprendre_coder_pour_decoder.pdf

« Apprendre l’anglais à l’ère du numérique »
Commission scolaire des Phares

Les objectifs du projet étaient de développer une meilleure connaissance de la langue et de la culture anglaises d’une façon dynamique par les technologies interactives tout en facilitant la production et la publication des travaux à partir de moyens interactifs variés. Ce sont des élèves du premier cycle du secondaire qui ont eu la chance de vivre ce projet.

« Approche pédagogique innovante liée à l’utilisation du numérique en formation professionnelle »
Commission scolaire de l’Énergie

Chez les élèves en formation professionnelle au DEP en vente-conseil, ASP en représentation et au DEP en techniques d’usinage, le projet a permis de rehausser les compétences en littératie numérique ainsi que les compétences liées au métier autant auprès des travailleurs (élèves) que des enseignants en utilisant les outils numériques de la classe virtuelle.

 « Au millénaire »
Commission scolaire des Rives-du-Saguenay

Le projet a formé et accompagné les enseignants du préscolaire et du primaire dans l’utilisation des technologies (iPad, télévisions interactives tactiles, Office 365, lunettes de réalité virtuelle, programmation, robotique, etc.) afin de mener tous les élèves vers la réussite éducative et de développer les compétences du 21e siècle. Grâce aux changements de pratiques et à l’intégration des technologies dans l’enseignement et l’évaluation, les élèves démontrent une plus grande motivation et, surtout, une autonomie accrue.

« BYOD Implementation Project »
Commission scolaire Eastern Shores

Afin de poursuivre l’implantation de l’approche BYOD (Bring Your Own Device) dans des écoles du  grand territoire de la commission scolaire, la personne-ressource du RÉCIT a pu se déplacer dans les différents milieux et ainsi aider les enseignants à intégrer les nouvelles technologies dans leur classe. Plusieurs enseignants ont pu également obtenir des libérations pour partager leur expérience et pour échanger des ressources Web utiles dans un contexte BYOD.

Ressource:
https://www.pinterest.com/recitessb/byod-bring-your-own-device/

« Classe IPAD »
Commission scolaire des Patriotes

Ce projet, destiné aux élèves du 1er cycle du secondaire, avait pour objectif de solliciter les habiletés informatiques basées sur les valeurs de méthodologie, de coopération et d’autonomie. Au sein d’une communauté d’apprentissage, les élèves ont progressé tout au long de leurs parcours scolaire et technologique. L’implantation de deux classes IPAD venait répondre à un besoin d’intégration des TIC en classe ordinaire à la suite de la création et de l’implantation d’un volet IDTIC avec PC dans trois classes de la première à la troisième année du secondaire.

« Classes virtuelles pour développer des compétences du 21e siècle »
Commission scolaire des Laurentides

Le projet, qui avait comme objectif de développer les compétences TIC des élèves et des enseignants, a permis l’intégration au quotidien des outils Google et du Chromebook dans plus de 50 classes de la commission scolaire autant au primaire qu’au secondaire. Les élèves étaient très engagés lorsqu’ils travaillaient avec ces outils qui ont aussi permis de développer une coopération très efficace dans le travail partagé. Plusieurs élèves sont devenus des pairs aidants, ce qui a permis d’augmenter l’estime de soi.

 « Code : Classe »
Commission scolaire du Chemin-du-Roy

Ce projet a permis de développer des activités pédagogiques en robotique/programmation pour des élèves du préscolaire et du premier cycle du primaire. Chaque équipe avait comme mandat de développer des activités en lien avec la robotique à l’aide des robots BlueBot et Dash. Les animatrices de TechnoScience Mauricie se sont aussi jointes à différents moments. Ces rencontres ont permis de développer huit activités du préscolaire au premier cycle du primaire. Le conseiller pédagogique TIC, qui était présent à toutes les rencontres, a permis de créer une ligne directrice entre les différentes activités afin d’avoir une progression pertinente.

« Communauté de pratique Web du Service national du RÉCIT en adaptation scolaire »
Commission scolaire de Montréal

Un nouveau site Internet du RÉCIT a été mis en place afin de remplacer l’autre qui était nettement désuet. Une communauté de pratique Web en lien avec l’exploitation des aides technologiques pour les élèves en situation de besoins pédagogiques a été créée. Qui plus est, le nouveau site Internet respecte les critères d’accessibilité universelle. Il sert à diffuser de l’information concernant les aides technologiques pour permettre la diffusion des productions du RÉCIT en adaptation scolaire et des autres commissions scolaires.

« Contenus numériques en éducation financière »
Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île

Dans le cadre du cours obligatoire d’éducation financière, le service national du RÉCIT de l’univers social et le département des sciences comptables de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont développé du matériel didactique pour le programme d’éducation financière de cinquième secondaire. Depuis la rentrée scolaire 2017, cette ressource didactique prend la forme d’une page web sur le site du RÉCIT de l’univers social.

Ressources :
edufin.recitus.qc.ca

https://youtu.be/RoXTNJHDLZI
https://youtu.be/3W3eP7Y1KOQ

« Cours en ligne pour des élèves ayant des besoins particuliers (troubles de comportement et difficultés d’apprentissage) – phase 2 »
Commission scolaire des Trois-Lacs

La clientèle visée par le projet était les élèves du secondaire et de la formation générale des adultes. L’intention était d’offrir une solution de rechange de qualité à la scolarisation en FGA ou à la scolarisation temporaire, à l’extérieur de la classe, à des élèves ciblés de la 1re à la 4e année du secondaire présentant des besoins particuliers. Les enseignants ont pu bonifier leur offre de cours en ligne en l’étendant au français et à l’anglais. Les ressources créées ont été partagées avec les conseillers pédagogiques du RÉCIT. Les modules d’apprentissage ont été développés pour les élèves de la 1re à la 4e année du secondaire en français – grammaire et de la 1re à la 5e année du secondaire en anglais – grammaire.

« DDO Loops into Coding »
Commission scolaire Central Québec

Tous les élèves de la maternelle à la cinquième secondaire, soit 606 étudiants, ainsi que les parents et les enseignants de DDO school ont été impliqués dans ce projet. Les objectifs étaient d’introduire la programmation aux enseignants et aux parents d’élèves de DDO school pour qu’ils puissent comprendre ce que les élèves feront en classe. Ensuite, après les deux à quatre heures de programmation que chaque élève a reçues sur les notions de base de la programmation (Bee-bots, Kodable, FixTheFactory, CodeMonkey, Scratch), celui-ci pourra poursuivre par lui-même en utilisant des applications et des programmes qui sont offerts gratuitement. Les enseignants ont reçu une formation et les parents ont été informés du projet lors d’une soirée d’information.

Ressources :
https://sites.google.com/site/misslebelmathteacher/ddo-loops-into-coding
https://docs.google.com/document/d/1k861IrhQGaNoJhCmvlCheOybWq0lRLotElu2gHq40OE/edit

« Développement d’activités en robotique pour des élèves du secondaire »
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais

Les objectifs de ce projet étaient de permettre le développement professionnel de deux enseignants afin qu’ils deviennent des personnes-ressources dans leur établissement et dans la commission scolaire, en plus de  créer et de valider en classe un minimum de 4 activités pédagogiques (mathématique/science) de robotique pour les élèves.

« Développement de compétences en lecture »
Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais

Les élèves inscrits à la FGA ont participé à ce projet afin de bénéficier d’un support à la remédiation des difficultés en lecture des élèves à besoins particuliers de niveaux présecondaire et premier cycle en formation générale des adultes. Le projet a aussi permis la passation d’épreuves en plus d’être un outil de planification et de consultation pour les enseignants.

« Développement de la compétence TIC du personnel de la CSBF »
Commission scolaire des Bois-Francs

L’ensemble du personnel de la commission scolaire était visé par le projet, c’est-à-dire les cadres, les enseignants, le personnel professionnel et le personnel de soutien. Dans le cadre de l’implantation d’Office 365, la commission scolaire désirait former l’ensemble du personnel à son utilisation. La commission scolaire voulait donner l’occasion au personnel de se familiariser avec ce nouvel environnement afin de lui permettre d’utiliser le potentiel des outils qui sont offerts.

Ressources :
http://recit.csbf.qc.ca/index.php/office-365
https://www.youtube.com/playlist?list=PLRQ5AQj5gyudqYdYMNeiNoS7HVAPiKSi6
https://www.youtube.com/playlist?list=PLRQ5AQj5gyuecsYNf8uH0MbaLgSH1KTq3

« Développer des outils pédagogiques avec la tablette numérique pour développer la compétence « Apprécier » des œuvres artistiques »
Commission scolaire des Affluents

Des élèves du troisième cycle du primaire ont expérimenté et élaboré, en classe, une tâche d’appréciation. Ce projet a permis de stimuler la motivation des élèves, de développer leur créativité et de favoriser la recherche d’informations.

« Développer la citoyenneté à l’ère du numérique »
Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

Cette initiative visait à mettre sur pied ou à accompagner des projets en cours dans les milieux au regard de la citoyenneté à l’ère du numérique. Ces projets servent à développer des modèles à proposer pour la formation générale des jeunes, la formation professionnelle et la formation générale des adultes, tant du réseau public qu’au sein des établissements d’enseignement privés du Québec. Ils peuvent notamment servir à accompagner les milieux face au défi de former des citoyens informés, critiques et aptes à jouer pleinement leur rôle à l’ère du numérique. Ce projet cherchait également à dresser un portrait à l’échelle du Québec des différentes actions déjà menées dans une perspective de citoyenneté à l’ère du numérique.

« DOCIMO »
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Pour ce projet, le personnel enseignant en mathématique de la FBD à la FGA a pu soutenir la navigation dans le site web DOCIMO par des capsules vidéo (5 capsules génériques), ainsi que soutenir et accompagner les enseignants dans leur compréhension du programme de formation (105 capsules disciplinaires). Avec l’arrivée des 110 capsules vidéo, le personnel enseignant est plus en mesure de comprendre le programme de formation en mathématique FBD. De plus, les capsules permettent de limiter les interprétations fausses quant au savoir et au traitement des situations/problèmes en mathématique.

« Élèves en difficulté d’apprentissage … une solution hybride! »
Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

L’intention pédagogique première est de permettre aux élèves en difficulté d’apprentissage de progresser à leur rythme dans certaines disciplines, tout en demeurant en classe régulière dans la majorité de leurs cours. On parle ici d’inclusion scolaire permettant de délaisser les modèles traditionnels d’élèves en difficulté regroupés ensemble et complétant des modules « papier », pratiquement sans rétroaction pointue, car l’enseignant ne peut maîtriser tous les contenus. L’engagement des élèves est palpable, principalement celui des garçons. Le taux de réussite, bien qu’il n’a pas encore pu être observé sur plusieurs cohortes, semble s’être significativement amélioré. Au niveau des enseignants, la motivation est présente, car cela leur permet de renouveler leur approche pédagogique.

« En harmonie avec l’avenir »
Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Tous les élèves et les enseignants de l’école ont eu l’occasion de s’approprier les technologies actuelles dans le but de former les adultes de demain. Avec le projet, les élèves et les enseignants se sont appropriés de nombreuses notions de programmation et de robotique. Chaque cycle avait un programme précis afin d’amener les élèves à acquérir des compétences en programmation. Deux classes ont même participé au concours régional de robotique FLL et un groupe s’est classée pour la finale.

« Faire passer les élèves du virtuel au concret »
Commission scolaire de Sorel-Tracy

Ce projet avait pour but l’appropriation des bases de la réalité virtuelle, puis de l’expérimenter et de saisir son potentiel pédagogique en imaginant des contextes de développement des compétences des élèves par la création de contenus. Pour ce qui est de l’impression 3D, la mesure a permis à des enseignants de s’approprier les bases de l’impression et de la modélisation 3D et d’utiliser une imprimante 3D à des fins pédagogiques. Ils ont pu développer les compétences des élèves à créer des objets virtuels à l’aide de différents logiciels de modélisation 3D.

Ressources :
https://monurl.ca/2201
https://monurl.ca/vaticanrv
https://monurl.ca/ab07

« Formation en ligne en  traitement de l’eau »
Commission scolaire des Trois-Lacs

La clientèle visée par le projet de formation à distance en traitement de l’eau est la clientèle provenant de tous les coins de la province. Étant le seul centre à offrir ce DEP au Québec, le but était d’offrir la formation aux clientèles ayant plus de difficulté à se déplacer vers le centre. L’objectif était de compléter la première année de formation sur la plateforme MOODLE à l’aide du logiciel OPALE. La première année a été lancée en janvier 2019 et certaines vidéos ont été développées pour s’insérer dans la formation.

« Immersion en voie individualisée »
Commission scolaire Harricana

Le projet visait des élèves en formation professionnelle dans le programme « Techniques d’usinage ». Le but de ce projet était de rendre le module « Effectuer le relevé et l’interprétation de mesures » plus interactif avec davantage de démonstrations filmées. De plus, il était essentiel d’adapter le tout à une clientèle de plus en plus jeune et de travailler avec les nouvelles technologies. Un des buts du projet était aussi de permettre à l’élève de travailler de la maison.  La plateforme « TICFP » permet de se connecter sur n’importe quel poste informatique.

« Implantation d’Office 365 dans le volet pédagogique de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean »
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean

Ce projet visait à implanter les applications novatrices de la plateforme Office 365 dans le quotidien du volet pédagogique de la commission scolaire. En ce sens, enseignants et élèves du primaire et du secondaire ont été dans un premier temps touchés par ces changements. De plus, du même coup, les compétences des enseignants se sont améliorées quant à l’utilisation du TNI.

« Initiation à la réalité virtuelle et à son potentiel pédagogique au primaire »
Commission scolaire des Découvreurs

Par la mise en place de ce projet, les enseignants ont pu comprendre les bases de la réalité virtuelle, saisir son potentiel pédagogique (en consultation et en création selon le modèle SAMR) et produire des activités d’apprentissage destinées aux élèves du 3e cycle du primaire et aux enseignants d’univers social du 1er cycle du secondaire. Pour la réalisation du projet, il y a eu une préparation avec le conseiller pédagogique du Récit sur le potentiel pédagogique de la réalité virtuelle. Ensuite, des formations ont été données par les conseillers pédagogiques lors de différentes rencontres (CréaCamp) ou congrès. Enfin, les enseignants ont fait l’exploitation des applications telles que Google Cardboard, Google Expeditions, Cardboard Camera, YouTube et Google Street View. L’allocation a permis de financer en partie l’achat d’une caméra 360 degrés. La commission scolaire a fourni 30 cellulaires et des casques de réalité virtuelle qui sont maintenant en circulation par le biais de la médiathèque pour que les classes puissent vivre des expériences en réalité virtuelle.

« Innovations, leadership technopédagogique et praTIC durables »
Commission scolaire de l’Énergie

Les objectifs de ce projet sont nombreux : offrir des formations (TNI, plateforme infonuagique, iPad, adaptées selon l’expérience des enseignants), soutenir des écoles dans le développement d’un continuum d’apprentissage du numérique pour optimiser l’intégration des TIC aux pratiques pédagogiques et mettre en place un comité de développement de ressources numériques et de partage de pratiques TIC. Aussi, il était important de développer des ressources pédagogiques, les expérimenter et former les enseignants au regard de l’intégration de la réalité virtuelle en classe, initier et outiller les enseignants en ce qui a trait à la robotique, développer et expérimenter avec des enseignants ressources pédagogiques en robotique et programmation.

« Intégration de la robotique (codage et programmation) en science et technologie au secondaire »
Commission scolaire des Îles

Les objectifs poursuivis par ce projet étaient de favoriser le développement des compétences des enseignants quant à l’utilisation et l’intégration de la robotique, du dessin technique, du codage et de la programmation en classe. L’un des points forts du projet a été de rassembler les enseignants de science de l’école autour d’un objet de travail favorisant ainsi la collaboration et le partage. Ils ont pu s’initier aux pratiques pédagogiques innovantes en explorant différents outils et méthodes d’enseignement qu’ils pourront réinvestir dès l’an prochain. La formation comportait deux volets. L’objectif du premier volet de la formation était de donner, entre autres,  de l’information sur les aides technologiques et la différenciation et le second volet a permis aux enseignants d’expérimenter ce qui avait été appris. Les enseignants ont pu s’exercer sur les différentes fonctions d’aide offertes par Lexibar et sur le lecteur de fichiers PDF et les outils d’annotations.

« Intégration des outils technologiques en classe de mathématique »
Commission scolaire Pierre-Neveu

Le projet visait les élèves du cours de mathématique de la formation générale aux adultes qui devaient développer la compréhension de concepts en mathématique en utilisant des stratégies de résolution de problèmes par l’utilisation de technologies. Pour ce faire, des Chromebook ont été utilisés, de même que les applications Graspable et GeoGebra. L’impact principal de ce projet a été de rendre les mathématiques dynamiques et concrètes. 

Ressources :
https://www.geogebra.org/m/EyYBm3ne

« Introduction à l’utilisation des différents outils technologiques au service de la classe et des élèves avec des besoins particuliers »
Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands

Ce projet, offert aux  enseignants des classes régulières du 3e cycle du primaire ainsi qu’aux enseignants des classes spécialisées œuvrant auprès d’élèves d’âge du 3e cycle, a permis de donner une formation sur l’utilisation des outils technologiques au service de la différenciation pédagogique pour tous les élèves et pour tous ceux qui ont des besoins particuliers en lecture et en écriture.

 « L’apport de la programmation informatique à l’apprentissage interdisciplinaire »
Commission scolaire au Cœur-des-Vallées

Ce projet a eu pour objectif d’amener le personnel enseignant à mobiliser des compétences dans la mise en œuvre d’activités faisant appel à la programmation informatique afin de développer chez les élèves la pensée informatique, qui comprend l’analyse, la littératie et la création (liée à la résolution de problèmes par le raisonnement). De plus, les élèves se sont initiés au langage de la programmation informatique afin de favoriser l’acquisition de compétences interdisciplinaires tout en utilisant du matériel et des médias du 21e siècle. Le tout a permis la création de corpus en robotique et en programmation : guides enseignant, guide fabricant, recueil d’activités du développement des compétences du 21e siècle, outils de mesure et d’évaluation des compétences technopédagogiques (outil d’observation).

« La classe interactive au secondaire »
Commission scolaire des Découvreurs

Les participants ont eu la chance de vivre, du point de vue de l’élève, une simulation des interactions dans une classe équipée de technologie numérique au quotidien. Les enseignants inscrits ont vécu la classe numérique le temps d’une formation (mains sur les touches). C’est par le biais d’activités contextualisées dans leur discipline respective que les enseignants ont utilisé un Chromebook pour collaborer et échanger dans cette formation. Les participants sélectionnés pour participer à ce comité ont amorcé des travaux d’élaboration d’un continuum en citoyenneté à l’ère du numérique au secondaire pour la commission scolaire. La formation « Classe interactive au secondaire » a été offerte dans 5 matières différentes et elle a respecté le ratio 60% intégration des technologies et 40% disciplinaire. À la suite de cette première partie, le comité « Citoyenneté à l’ère du numérique » a poursuivi le projet afin d’assurer un continuum avec le projet de l’année dernière. M. Benoit Petit du Service national du RÉCIT du développement de la personne a fait vivre aux enseignants sa formation « Citoyenneté à l’ère du numérique ». Les activités ont permis de faire des choix plus éclairés au regard des achats liés aux combos numériques. La préparation concrète a permis une implantation plus rapide du plan numérique et les enseignants ont remarqué une amélioration de leurs compétences TIC notamment en ce qui a trait à l’infonuagique, aux pratiques collaboratives et à l’interactivité en classe.

Ressources :
https://drive.google.com/drive/folders/1PnHBRoJB7sUYau4Ck6Q8t7hb3YLZzsa_
https://drive.google.com/drive/folders/1WVCjC8Se6b8wt8VLdnpHJZYu5CRinWIF

« La classe inversée au profit de la promotion et du développement des TIC tant chez les élèves que les enseignants »
Commission scolaire des Sommets

Ce projet avait pour objectif d’amener des élèves du deuxième et du troisième cycles du primaire de même que les classes spécialisées à réaliser des capsules vidéo autour des cinq grands axes de la progression pour partager des connaissances, des ressources, des outils, des projets et des procéduriers au regard des technologies de l’information et de la communication. Pour ce faire, les élèves ont appris à utiliser l’application Powtoon. Ce projet a créé une belle communauté d’apprentissage et d’entraide. Les capsules d’information ont permis de développer l’autonomie et d’assurer une mise à niveau des connaissances technologiques des enseignants et des élèves.

« La littérature enfantine, les thèmes à TIC et Scratch Jr »
Commission scolaire de Montréal

Ce projet a fait appel à une approche innovante puisqu’il n’y a aucun site qui fait le lien entre la littérature enfantine, la programmation avec « Scratch Jr » et les autres technologies (ordinateur, tablette tactile, TNI) où l’enfant est actif. Un des buts du projet fut de démontrer que parmi les activités quotidiennes de la classe, il est possible de créer des liens entre le livre et les technologies.

Ressources :
https://recitpresco.qc.ca/pages/robotique/scratch-junior/la-litterature-enfantine-les-themes-a-tic-et-scratch-jr
https://recitpresco.qc.ca/pages/robotique/articles-recherches-et-ressources-sur-la-robotique

« La MFR du KRTB prend le virage du numérique »
Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs

Les objectifs de ce projet étaient, entre autres, de proposer un enseignement adapté, individualisé et centré sur chaque élève, d’exploiter la polyvalence du numérique pour aider les élèves à besoins particuliers et de faire un suivi auprès des jeunes en stage comme à l’école.  La clientèle visée par le projet était des élèves de 15 à 18 ans en alternance stage-études pour terminer à la fois un diplôme d’études secondaires et une formation professionnelle.  L’allocation a notamment financé les frais de suppléance pour la formation et l’appropriation d’Office 365 et de diverses applications.

« La stratégie numérique »
Commission scolaire des Patriotes

Ce projet, destiné aux élèves du primaire par un plan de formation des enseignants, avait pour but de faciliter l’accès à la formation du personnel enseignant pour qu’il puisse utiliser de façon pédagogique les outils technologiques requis pour l’enseignement et l’apprentissage du numérique. Il a permis également au personnel le déploiement de projets de nature pédagogique dans le laboratoire créatif. L’allocation a financé, pour une grande partie, l’accès à la formation, les coûts de libération (suppléance) et les frais de subsistance lors des congrès offerts.

« La programmation, ce n’est pas sorcier! »
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Ce projet, qui s’adressait aux enseignants et à leurs élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, visait à développer des compétences de guide chez l’enseignant afin de réaliser des projets de programmation auprès des élèves. Le but était d’aborder la programmation avec un plus grand nombre d’élèves à l’aide d’un matériel accessible, peu dispendieux et adapté à tous les niveaux d’enseignement. À l’aide d’un projet de programmation, les élèves ont réinvesti des concepts abstraits de mathématiques et de sciences. Ils ont appris à faire des erreurs, puis à surmonter des défis, mais surtout à travailler en équipe.

Ressources :
https://sites.google.com/cssmi.qc.ca/robotique
https://vimeo.com/259390833/47cc7698e4
https://cameleon.tv/formation/demystifions-types-robots-cssmi

« La robotique »
Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais

Les élèves du préscolaire 4 ans et 5 ans ainsi que tous les cycles d’ordre d’enseignement primaire ont été impliqués dans ce projet. Ce projet a permis d’atteindre plusieurs objectifs comme l’intégration de la robotique dans l’enseignement des mathématiques et des sciences, de rendre les élèves actifs dans leurs apprentissages, de développer des compétences transversales et en lien avec le numérique, d’améliorer les capacités à communiquer leur démarche, de renforcer l’utilisation des TIC dans l’enseignement et d’augmenter la motivation scolaire. C’est avec le matériel LEGO que la robotique a été introduite à l’école.

« La robotique en trousses »
Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs

Le projet s’est adressé majoritairement aux élèves des trois cycles du primaire et à leurs enseignants. « La robotique en trousses » est un projet d’initiation à la programmation informatique par la robotique. Ce projet visait à initier les élèves et leurs enseignants aux bases de la robotique, au codage et à la démarche de résolution de problèmes à travers une activité créative, stimulante et innovante. La formule d’accompagnement en petits groupes, le soutien en classe, la formation en présence des élèves et les rencontres un à un sont différentes options qui ont su répondre aux besoins de chacun. Le projet a suscité un réel engouement pour la robotique chez les enseignants et les élèves rencontrés.

« La technologie collaborative en classe et la citoyenneté numérique appliquée dans un contexte pédagogique »
Commission scolaire Eastern Shores

Le projet a permis de développer de meilleures pratiques avec la technologie collaborative acquises lors de la conférence Collaborer-Créer-Innover (CCI) pour aider les apprentissages et aider les enseignants à appliquer les nouvelles connaissances tout au long de l’année scolaire. Les outils de collaboration permettent maintenant une production efficace des tâches pour les enseignants. Cette possibilité de collaboration permet aussi aux apprenants qui ont des compétences variées d’apprendre les uns des autres et d’obtenir un apprentissage plus approfondi.

« Leadership, pédagogie et technologie, notre virage numérique! »
Commission scolaire de l’Énergie

Ce projet a permis aux enseignants de nommer leurs intentions pédagogiques en matière d’enseignement et d’apprentissage afin de développer de nouvelles approches. Un soutien professionnel leur a été offert afin d’identifier les outils technologiques et les ressources numériques qui permettent de répondre à leurs besoins. Les enseignants ont aussi bénéficié d’un accompagnement professionnel et d’un soutien technique tout au long du processus : identification du besoin, choix de l’outil pédagogique, appropriation de l’outil et mise en œuvre en salle de classe. Les outils technologiques et les ressources numériques ont permis à l’élève de recevoir une rétroaction rapide et plus fréquente dans le développement de leurs compétences. De plus, les élèves ont exploité les outils numériques et infonuagiques, ont développé leur compétence dans l’utilisation de divers outils et sont devenus des utilisateurs conscients et critiques face à leur usage.

 « Leading Library »
Commission scolaire Riverside

L’allocation a permis de libérer 40 enseignants et bibliothécaires durant deux jours pour participer aux discussions sur le rôle de la bibliothèque et de la technologie pour supporter l’apprentissage des élèves. Une communauté d’apprentissage a été créée pour explorer l’intégration du numérique afin de soutenir le développement de la compétence « Lire » en anglais et en français.

« L’équipe numérique »
Commission scolaire du Lac-Abitibi

Les élèves de deuxième année ont réalisé des livres numériques. Les objectifs poursuivis étaient de diversifier les supports de lecture en classe et à la maison et d’inclure la lecture numérique. Pour ce faire, les élèves ont vécu les différentes étapes de la création, comme l’écriture, la publication et l’animation.

Ressources :
http://monurl.ca/equipenumerique

« Le Web 2.0 pour nourrir l’intelligence collective »
Commission scolaire de l’Estuaire

Au secteur des jeunes, ce projet était dédié au personnel enseignant, aux professionnels, au personnel de soutien œuvrant auprès des élèves et aux gestionnaires. Des séances de formations virtuelles ont eu lieu sous forme de webinaires interactifs pour les enseignants et les professionnels de la commission scolaire. Les enregistrements pouvaient être visionnés par la suite. Ensuite, un site Internet a été mis sur pied avec les outils d’Office 365, notamment Sharepoint et Stream. Ce site contient une foule d’information pertinente et des possibilités de s’informer, de participer à des formations ou de s’autoformer à l’utilisation de la technologie au service de l’enseignement et de l’apprentissage. De plus, avec la venue du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur, des sections ont été dédiées à la robotique, aux laboratoires créatifs et à l’utilisation de flottes d’appareils.

« L’intégration des TICS : un parcours vers le développement technopédagogique de l’enseignant »
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean

L’enseignante responsable du projet au Centre de formation professionnelle d’Alma a travaillé en étroite collaboration avec un technicien en informatique afin d’ajouter des outils, des capsules, des vidéos ainsi que des formations sur la plateforme AndragoWeb. De plus, 24 formations ont été créées et rendues accessibles avant la fin de l’année scolaire 2017-2018. Elles avaient comme objectifs de motiver l’enseignant à interagir et à explorer des sources diversifiées de connaissances et d’expériences, d’aider l’enseignant à acquérir de nouvelles stratégies d’enseignement en mettant à sa disposition des ressources (ateliers, outils et accompagnateurs), d’accompagner l’enseignant novice ou expert dans l’insertion des TICS dans sa pratique enseignante, de soutenir les enseignants dans leur changement de pratiques enseignantes, de préparer ses cours en ajoutant les nouvelles technologies, d’offrir des outils pédagogiques numériques et technologiques destinés à l’élève, etc.

« Logique informatique et programmation en robotique pour favoriser le développement des compétences des élèves en technosciences »
Commission scolaire de Charlevoix

Les projets technopédagogiques de logique informatique et programmation en robotique avaient pour objectifs de faire vivre aux élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire une série d’activités et de défis de robotique comme moyen de transfert des apprentissages. Ils ont permis d’aider au développement des compétences et des connaissances dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST). Ils visaient à augmenter la motivation scolaire, la réussite éducative et l’estime de soi des élèves ainsi qu’à diminuer le taux d’absentéisme à l’école. Les élèves, selon leurs niveaux scolaires, ont été en mesure de construire des modèles de robots de plus en plus complexes à partir de plans et de gammes de fabrication. Ils ont procédé à la programmation en robotique par le biais des logiciels dédiés.

Ressources :
http://educharlevoix.ca/technosciences/
http://www.planete-education.com/recit/

« Ma communauté en 3D »
Commission scolaire des Laurentides

Dans le cadre de cette activité, les élèves du primaire devaient colliger et interpréter des informations afin de l’utiliser pour communiquer leur intérêt concernant un endroit qu’ils apprécient dans leur communauté.  Dans le cadre de cette démarche, les élèves devaient d’abord mobiliser des compétences en français (Textes littéraires et courants à découvrir et à utiliser).  De plus, en fonction du thème qu’ils ont choisi (historique, sportif, etc.), ils ont aussi abordé des concepts en univers social (Connaissances liées à l’organisation d’une société sur son territoire ou Connaissances liées au changement dans une société sur son territoire).  La collaboration de tous les élèves de la classe a permis à ces derniers de produire un site Internet commun riche en informations sur leur région.

Ressources :
https://sites.google.com/cslaurentides.qc.ca/comm3dlabelle/accueil
https://sites.google.com/cslaurentides.qc.ca/comm3dstdonat/accueil
https://sites.google.com/cslaurentides.qc.ca/comm3dstsauveur/accueil

« MAT-2102 : suivi des apprentissages sur Moodle TIC FGA (projet régional) »
Commission scolaire de la Baie-James
Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois
Commission scolaire de Rouyn-Noranda
Commission scolaire du Lac-Abitibi
Commission scolaire Harricana

Afin d’offrir un soutien pédagogique diversifié, interactif et attrayant pour les élèves en mathématique (en présence et à la formation à distance poursuivant leurs études à la formation générale des adultes), ce projet visait les objectifs suivants : adapter le contenu du sigle MAT-2102 Représentation et transformations géométriques à une plateforme numérique, offrir un contenu basé sur des situations d’apprentissage en contexte et basé sur la réalité des mathématiques dans la vraie vie en prenant pour exemple les métiers enseignés dans les centres de formation professionnelle de notre région. Ensuite, il visait à développer du contenu numérique en fonction du programme de formation et de mettre en place le contenu du cours MAT-2102 sur Moodle FGA afin de rendre accessibles les ressources à tout moment, tout en répondant aux attentes du Plan numérique en milieu scolaire. Ce projet, réalisé régionalement, a permis de réunir des enseignants et des professionnels inspirants provenant de chacun des centres FGA de la région 08-10.

« Mieux comprendre pour mieux soutenir »
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais

La clientèle visée par le projet concernait tous les élèves qui ont Antidote comme mesure de soutien dans leur plan d’intervention, qu’ils soient au primaire, au secondaire ou à la formation générale des adultes. Le projet a permis que les professionnels et les enseignants de français aient une meilleure connaissance de cet outil pour être capables de bien l’introduire aux élèves. De plus, les enseignants et les professionnels sont devenus plus aptes à soutenir les élèves en maximisant son utilisation.  

« Mining Student Engagement with Minecraft »
Commission scolaire Western Québec

Les objectifs poursuivis par ce projet étaient d’initier les enseignants à l’utilisation de Minecraft en contexte pédagogique ainsi que de faire des liens avec le programme et le jeu.  L’allocation a permis de financer, entre autres, trois journées de formation pour que les enseignants puissent repartir dans leur milieu avec une bonne base et un réseau de collègues pour les soutenir. Ce fut une expérience très enrichissante et plusieurs enseignants voient maintenant le potentiel de l’intégration de Minecraft dans leur enseignement.

« Modernisation des outils d’enseignement »
Commission scolaire de Rouyn-Noranda

Le projet avait pour objectif d’augmenter de façon significative les compétences quant à l’utilisation des outils numériques des élèves du centre Polymétier qui suivent une formation en secrétariat et en comptabilité. Les outils numériques, entre autres ceux de Microsoft, sont largement répandus chez les employeurs. L’ensemble de la formation a été révisé et rendu disponible sur Office 365, permettant ainsi aux élèves d’aborder leur formation en naviguant dans les nombreuses fonctionnalités de ce système et, par le fait même, d’en maîtriser les aspects. L’élève est dorénavant en mesure d’utiliser ces différents outils afin de les mettre à profit dans son programme de formation. Aussi, la transformation et la révision des outils pédagogiques vers des ressources numériques ont permis l’amélioration des pratiques et une adaptation plus aisée aux nouvelles technologies.

« OneNote et ses outils pédagogiques au service des élèves HDAA »
Commission scolaire de Sorel-Tracy

La clientèle du projet était les enseignants du primaire œuvrant dans des classes spécialisées auprès d’élèves HDAA qui utilisent un portable ou un ordinateur comme mesure d’appui et tous les élèves du primaire utilisant également un ordinateur portable comme mesure d’appui. Parmi les objectifs de ce projet, les responsables espéraient obtenir des retombées positives sur la persévérance et la motivation des élèves en écriture. C’est également un projet qui visait à favoriser l’intégration harmonieuse des technologies dans la classe. OneNote a été présenté aux élèves comme un outil pédagogique. Les enseignants ont intégré OneNote à leur rythme. L’objectif était d’offrir à ces élèves un outil puissant et dynamique leur permettant d’aller plus loin et de progresser.

« One Size Does NOT Fit All »
Commission scolaire Central Québec

Le projet impliquait douze enseignants du primaire et deux enseignants du secondaire. Des élèves ont aussi été impliqués dans les deuxième et troisième sessions de formation. Ce projet a permis aux enseignants de se familiariser avec le modèle SAMR et de développer leurs habiletés à intégrer les technologies dans leur classe. Le fait que les élèves aient participé aux formations a eu impact très positif puisqu’il s’est développé une belle collaboration entre eux et leurs enseignants.

Ressource :
http://bit.ly/CQSB15080Shared 

« Production écrite inspirée par la réalité virtuelle »
Commission scolaire Pierre-Neveu

Le projet visait les élèves de français de la formation générale aux adultes. Par ce projet, la capacité des élèves à construire des descriptions claires, imagées et structurées a été augmentée. Le projet a aussi permis de susciter la motivation à l’écriture. Des situations d’apprentissage en production écrite unique impliquant la réalité virtuelle ont été créées. Cette expérience a d’abord amené l’élève dans un moment inspirant et concret, tout en lui permettant d’augmenter ses connaissances générales et d’enrichir son vocabulaire. Le projet a eu comme impact de motiver les élèves, qui ont pris le travail au sérieux. Lorsqu’est venu le moment de composer des textes, les élèves avaient rapidement des idées pour élaborer des descriptions.

« Projet AVAN »
Commission scolaire des Affluents

Plusieurs enseignants du primaire et du secondaire, dont certains de classes TSA et FPT, ont transformé leurs classes en projet AVAN (Apportez votre appareil numérique). Les objectifs du projet étaient d’amener les participants à réfléchir sur l’intégration des TIC dans un contexte d’organisation de classe AVAN, de favoriser le développement des compétences numériques chez les enseignants, de permettre aux élèves de faire un usage responsable des technologies numériques et d’aider les élèves à développer leurs compétences numériques.

Ressources :
https://docs.google.com/presentation/d/13H5gSKUVbU4FUq6kXqIsVxleUDkHm5QGvYgfv9A4yHQ/edit?usp=sharing
https://www.youtube.com/watch?v=3mNiyee9FoY&feature=youtu.be

« Promouvoir les technologies auprès d’élèves en adaptation scolaire par l’apprentissage de la radio web »
Commission scolaire de la Côte-du-Sud

Ce projet visait tout d’abord à développer la maîtrise de la langue française chez les élèves et avait également pour objectif de stimuler la maîtrise des technologies. Ce projet avait aussi comme but le réseautage et le développement de nouvelles collaborations avec d’autres établissements scolaires. L’équipe a eu l’occasion d’interroger des personnalités influentes du monde de l’éducation. Les entrevues radiophoniques ont été diffusées sur différents réseaux sociaux ainsi que sur le site web de l’école dans un souci de partage avec la communauté. La radio web a été un moment de révélation pour plusieurs élèves, par la qualité de leur discours, par la pertinence de leur propos, par la persévérance dans la préparation à l’entrevue, par la collaboration et la complicité entre eux, par le dépassement de soi à créer ou surprendre positivement les autres avec une touche d’originalité lors des entrevues et par l’accessibilité de cet outil d’apprentissage malgré les différentes difficultés de la clientèle, dont la dysphasie.

« Projet Radier »
Commission scolaire des Premières-Seigneuries

La suite du Projet RADIER visait l’ensemble des enseignants de science et technologie de la province ainsi que les techniciens en travaux pratiques, les élèves du 2e cycle du secondaire et les enseignants de mathématique qui souhaitaient faire de réels liens entre les notions mathématiques dans la création d’un projet tirant profit de l’impression 3D. Le projet ciblait d’abord la formation des enseignants en dessin assisté par ordinateur et en impression 3D.  De nombreux objectifs ont été atteints, notamment l’initiation des élèves au dessin technique assisté par ordinateur, la conception de matériel pédagogique, le développement d’activités qui utilisent la technologie de l’impression 3D et la réduction du décrochage scolaire des garçons.

Ressources :
https://www.youtube.com/channel/UCjPveTZG9OQY-vFuQTR94nw/featured?disable_polymer=1
https://csdps1-my.sharepoint.com/personal/marc-andre_mercier_csdps_qc_ca/Documents/Forms/All.aspx?RootFolder=%2Fpersonal%2Fmarc%2Dandre%5Fmercier%5Fcsdps%5Fqc%5Fca%2FDocuments%2FDocuments%2FProjet%20lampe%20de%20poche%203D&FolderCTID=0x012000027AB1F902136A4AA6C45C8E2B2C0BC9
https://csdps1-my.sharepoint.com/personal/marc-andre_mercier_csdps_qc_ca/Documents/Forms/All.aspx?RootFolder=%2Fpersonal%2Fmarc%2Dandre%5Fmercier%5Fcsdps%5Fqc%5Fca%2FDocuments%2FDocuments%2FFormations%20DAO%20et%203D&FolderCTID=0x012000027AB1F902136A4AA6C45C8E2B2C0BC9

« Réseau PédagoNumérique et Campus RÉCIT »
Commission scolaire Marie-Victorin

Ce projet était destiné aux enseignants de français, langue d’enseignement et d’anglais, langue seconde au primaire et en secondaire 1. Les objectifs étaient de produire des vidéos avec des équipes d’enseignants et de conseillers pédagogiques (RÉCIT et disciplinaires) qui illustrent des pratiques d’intégration pédago-numérique (récits de pratiques des enseignants, activités filmées pendant le pilotage en salle de classe, témoignages d’élèves, vidéos de conseillers pédagogiques qui décrivent les modalités d’accompagnement ou qui modélisent les activités en classe, entrevues avec des chercheurs qui formalisent les pratiques vécues). Ensuite, il a fallu alimenter les plateformes pour soutenir le développement professionnel des enseignants : RÉseau PédagoNumérique et Campus RÉCIT sur lesquelles ont été déposées les vidéos et les ressources éducatives libres (REL) nécessaires pour soutenir une intégration réussie des technologies en classe. Enfin, une démarche a été proposée pour soutenir les conseillers pédagogiques et les enseignants à planifier et à piloter des activités intégrant le numérique en salle de classe.

Ressource :
https://drive.google.com/file/d/1WLlHNd8zwP4I5LfnrdK61tcjHca1EzbN/view

« Robotique et  codage au primaire »
Commission scolaire du Lac-Témiscamingue

Ce projet s’adressait à la clientèle du préscolaire et du primaire et avait comme objectifs de permettre aux élèves et aux enseignants d’explorer la robotique et le codage en contexte de classe, de faire des liens entre le programme de formation et le codage et la robotique et, finalement, de permettre aux enseignants d’intégrer la robotique dans leur planification annuelle. Les enseignants sont maintenant plus autonomes avec la robotique et le codage et le projet a permis de préparer l’école à l’arrivée du Plan d’action numérique du MEES.

« Robotique/programmation au primaire (Scratch à EV3) »
Commission scolaire de la Rivière-du-Nord

Ce projet visait à faire une première incursion dans le monde de la programmation par le biais de la robotique pédagogique pour tous les cycles des écoles primaires. La première activité fut une journée de formation préparée par l’OSBL Kid Code Jeunesse. Ensuite, il y a eu une offre aux enseignants sur les outils dont ils ont besoin pour inspirer et encourager la pensée computationnelle et les bases du codage à leurs élèves tant à l’école qu’à l’extérieur de la classe. Des pistes d’enrichissement ont été abordées pour les étudiants avancés. Les enseignants ont également reçu une liste de ressources supplémentaires, des plans de cours ainsi que des boîtes à outils. Il y a eu une session d’introduction au codage par bloc, au codage textuel et à la programmation physique.

« Robotique et programmation au primaire et au secondaire »
Commission scolaire des Découvreurs

Les titulaires du préscolaire et du primaire et les enseignants du secondaire ont pu s’approprier les possibilités pédagogiques de la robotique selon les cycles scolaires. À cet égard, un continuum des apprentissages en robotique a été terminé et des activités dans les classes ont été rendues possibles grâce à la mise en place de comités de développement pédagogique. Différentes formations ont eu lieu et des robots ont été achetés afin de compléter l’éventail des trousses de robotique existantes à la CS. Pour sa part, la CS a continué d’acquérir d’autres robots, ce qui a favorisé le développement d’une expertise dans le domaine de la programmation et de la robotique d’un groupe important d’enseignants.

« S’initier à la programmation, une multitude de possibilités »
Commission scolaire de Montréal

Les objectifs du projet étaient d’initier les enseignants et les élèves à la programmation en classe et de découvrir la multitude de possibilités pédagogiques. La communauté de pratique était inspirée des travaux de Margarida Romero. L’allocation a permis de créer la communauté de pratique. Elle est d’ailleurs l’élément le plus positif de ce projet.  Le travail avec les enseignants a été très riche et enrichissant.  Les élèves, les enseignants et les conseillers pédagogiques ont bénéficié de cette belle communauté.

Ressource :
http://cybersavoir.csdm.qc.ca/programmation/

« Tic Physique »
Commission scolaire de la Côte-du-Sud

La clientèle ciblée par ce projet était des élèves du préscolaire et du primaire. Les responsables de ce projet souhaitaient augmenter la motivation des élèves par l’intégration des TIC à l’activité physique en haussant le temps actif d’apprentissage en plus de former les enseignants sur l’utilisation des TIC en gymnase.  Ils ont donc introduit la rétroaction par la captation vidéo des mouvements dans leurs cours d’éducation physique. Les élèves ont maintenant la chance de pouvoir avoir une représentation mentale du mouvement qu’ils ont effectué. Comme ce dernier est éphémère, les élèves peuvent se revoir autant de fois qu’ils le désirent, ce qui est le point fort du projet et la plus-value pour les cours d’éducation physique.

« Ton métier encapsulé »
Commission scolaire des Laurentides

Les élèves inscrits aux programmes de charpenterie-menuiserie, de réalisations d’aménagements paysagers et d’arpentage-topographie de la formation professionnelle étaient la clientèle ciblée par ce projet. Afin d’outiller l’élève et d’appuyer l’enseignant dans son rôle de guide et de facilitateur, la réalisation de plusieurs capsules vidéo de techniques du métier a enrichi les ressources disponibles aux élèves lorsqu’ils effectuent des tâches en atelier. En formation professionnelle, l’application de techniques de travail dans une tâche de métier est assez fréquente. Les élèves développeront leur autonomie dans la tâche en mobilisant eux-mêmes les ressources mises à leur disposition pour revoir le processus à réaliser au moment désiré. En conséquence, l’enseignant sera beaucoup plus disponible pour accompagner les élèves qui éprouvent davantage de difficultés à réaliser la tâche seule ou pour faire de l’enseignement correctif lors de la phase d’acquisition de l’apprentissage.

Ressource :
media.cslaurentides.qc.ca

« Travailler les stratégies de résolution de problèmes avec Seesaw »
Commission scolaire des Hauts-Cantons

Ce projet, qui s’adressait aux élèves des 2e et 3e cycles du primaire, avait comme objectifs d’utiliser Seesaw dans le but de travailler les raisonnements et les stratégies des élèves en résolution de problèmes.  De plus, le projet visait à améliorer la compréhension en résolution de problèmes. Pour favoriser la compréhension, le projet avait pour but de travailler le vocabulaire, la réflexion métacognitive et le développement de la capacité à inférer.  

« Une approche synchrone dans un contexte synchrone »
Commission scolaire des Sommets

Les objectifs étaient d’optimiser les pratiques pédagogiques pour offrir un environnement d’apprentissage d’exception pour les élèves en formation professionnelle, qu’ils soient inscrits en classe ou en ligne (mode synchrone). Plus précisément, l’objectif était de trouver une façon d’enseigner en mode synchrone en favorisant la participation des élèves en classe tout comme ceux à la maison. Le mode d’apprentissage qui a été mis en place a permis aux élèves de se développer à l’aide du socioconstructivisme, puis de vivre des projets intégrateurs en équipe.

« Un virage vers le nuage, une avancée pédagogique! »
Commission scolaire de la Riveraine

L’intention de ce projet a été d’amener les enseignants et les élèves du primaire et du secondaire à intégrer le travail collaboratif dans leurs pratiques et de faire en sorte qu’ils développent une aisance avec l’infonuagique. Par le biais des projets pédagogiques, les jeunes ont utilisé les différentes options que propose Office 365 pour réaliser leurs apprentissages en collaboration. Les enseignants ont apprécié leurs expérimentations et désirent poursuivre et approfondir cette intégration.  

« Utilisation pédagogique d’Office 365 »
Commission scolaire De La Jonquière

Ce projet avait pour objectif la formation d’un enseignant comme agent multiplicateur afin de former tous les enseignants de la commission scolaire. La formation  a présenté un point de vue pédagogique favorisant les échanges entre les différents acteurs qui gravitent autour de la réussite de l’élève et le nouveau portail à l’aide de l’utilisation efficace d’Office 365. Des capsules vidéo ont été conçues ainsi que des procédures à suivre afin de faciliter la transition.

« Virage numérique au Pré-DEP »
Commission scolaire des Grandes-Marées

Ce projet s’adressait aux élèves du programme du Pré-DEP de la troisième à la cinquième secondaire qui s’orientent vers un DEP après avoir réussi les matières de base. Le projet ciblait trois objectifs principaux : susciter davantage l’intérêt d’une clientèle majoritairement masculine, instaurer des méthodes d’apprentissage variées en intégrant la technologie et augmenter le taux de qualification et l’accès à la formation professionnelle.

« We Will We Can Oui Do »
Commission scolaire Western Québec

L’objectif principal de ce projet était d’initier les enseignants ainsi que les élèves du primaire à l’utilisation de la robotique pour développer une meilleure compréhension de la programmation. La formation fut enrichissante, puisque l’équipe d’enseignants peut maintenant s’aider et se soutenir entre eux. Ils intègrent, chacun à leur rythme, la robotique dans leur planification.

Ressource :
https://1drv.ms/u/s!AiFJHnqVRsXViweoscqJjKl-pXyj

 

Merci à Annick Parisé et à Christine Plourde, spécialistes en sciences de l’éducation, pour l’aide à la rédaction de cet article.

Marie-Eden Bergeron
Professionnelle en développement pédagogique et numérique
marie-eden.bergeron@education.gouv.qc.ca
www.recit.qc.ca
@recitqc
www.facebook.com/recitqc

 

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires