01 June 2021

La poésie autrement

Le plaisir de lire, c’est plus qu’interpréter le sens des mots et des phrases pour comprendre le message; c’est se doter de stratégies pour mieux apprécier la création de l’auteur ou de l’autrice!

Sonia Blouin, conseillère pédagogique au service national du RÉCIT, domaine des langues, partage à nouveau un projet pédagonumérique intitulé La poésie autrement. Cocréée en partenariat avec la conseillère en littératie, Marie-Claude Taillon, et l’enseignante Claudie Gignac du centre de services scolaire des Navigateurs, cette séquence d’enseignement-apprentissage a permis à deux groupes de 2e secondaire de développer leurs compétences à lire, à communiquer et à écrire autrement grâce au numérique. 

Bande-annonce du projet

Voici un aperçu de l’ensemble des ressources numériques éducatives du projet La poésie autrement.

Les stratégies de lecture multimodale

Premier carnet

La première activité du carnet Voyage virtuel au-delà des mots a pour principale intention pédagogique d’amener l’élève à s’approprier les caractéristiques du genre poétique, et ce, en lisant un corpus de poèmes de l’auteur Jean Désy sur des supports variés (textuel, audio, vidéo). Ce choix se fonde sur le fait que le poème permet à l’élève de développer ses compétences interprétatives, partant du principe qu’il s’inscrit souvent parmi les textes résistants, à savoir ceux qui « ne se laissent pas résumer aisément et/ou des textes qui ne livrent pas leur sens symbolique aisément » (Tauveron, 1999, p.18). Le poème, peut-être encore davantage que des textes d’autres genres, oblige le lecteur à de nombreuses inférences. Or, différents travaux de recherche montrent que si les élèves sont en mesure d’identifier les indices qui se trouvent dans un texte, la combinaison de ces indices, l’inférence, doit être améliorée (Lacelle, Boutin, Lebrun, 2017). C’est aussi ce que nous avons constaté lors de l’expérimentation effectuée l’automne dernier. 

Par exemple, faire des liens entre les vers et entre les mots peut être ardu pour certains jeunes à cause du langage poétique et de leur propre connaissance du sens des mots choisis par l’auteur pour s’exprimer. C’est pourquoi développer graduellement la compétence à interpréter et à comprendre un texte, quel qu’il soit, et ce, en combinant l’enseignement de stratégies de lecture à celui de stratégies multimodales est une avenue intéressante pour donner accès à l’information. 

 

La première partie du projet, qui peut être réalisée indépendamment des trois autres, a amené l’élève à comprendre que l’interdépendance des images, du son (dont la narration) et du texte assure une compréhension optimale du poème. En fait, la lecture d’un poème descriptif de l’auteur Jean Désy a suscité maintes interprétations. Chaque élève a pu, par la suite, affiner sa compréhension en écoutant la narration de l’auteur, en visionnant une vidéo (mise en récit numérique) d’un de ses poèmes, de même qu’à vivre une expérience virtuelle et interactive sur le lieu d’inspiration de M. Désy.  L’intonation, l’apport des images mobiles et l’immersion en 360 degrés (Google Earth) combinant différents éléments multimodaux leur ont permis de mieux déceler le ressenti de l’auteur et ont facilité la création d’images mentales complémentaires simplifiant du coup l’inférence. Les élèves se sont rapidement rendu compte que l’ajout d’un ou de plusieurs modes planifiés judicieusement a contribué à parfaire leur compréhension du poème et à l’apprécier davantage.

 

Source : élèves de la classe de Mme Claudie Gignac, CSS des Navigateurs

Notre équipe tient  à remercier l’auteur québécois Jean Désy d’avoir autorisé l’enseignante à utiliser la version numérique de son poème Ekuanitchit pour que les élèves appliquent activement leurs stratégies de lecture et d’avoir généreusement partagé ses techniques d’auteur en s’adressant aux élèves par le biais de la vidéo.

L’enseignement du langage poétique

Deuxième carnet 

Le carnet Expression et halte ludique présente une série de jeux poétiques dont les apprentissages sur le langage poétique seront réinvestis lors du projet de création multimodale (carnets 3 et 4). De plus, par le biais d’exemples et de contre-exemples, d’activités créatives et interactives, les élèves ont collaboré pour développer leur compréhension des éléments de l’oral ciblés (intonation, débit et prononciation) et ont constaté leur importance pour communiquer adéquatement le message d’un auteur. 

via GIPHY

Consulter la présentation Genially

L’écriture itérative

Troisième carnet

Pour sa part, le carnet Ateliers d’écriture poétique a amené l’élève à s’inspirer d’une représentation virtuelle d’un lieu de son choix pour composer un poème descriptif à la manière de Jean Désy. L’élève s’est initié au processus itératif de l’écriture qui l’a encouragé, d’un atelier d’écriture à l’autre, à bonifier son poème. 

« Leur engagement et la qualité de leur travail m’impressionnent cours après cours. Les élèves perçoivent très bien la grande cible à atteindre, dont une production multimodale réunissant, à partir de leur poème, les images d’un lieu (360 degrés) et le son (lecture expressive de leur poème et création d’une musique d’ambiance). J’ai le vent numérique dans les voiles plus que jamais.  »

« Quelle semaine intense et fructueuse au plan créatif! Les élèves ont actualisé leur “Creator Tour” en y joignant une image et leur texte descriptif du lieu choisi. Ils ont composé leur poème en ayant recours à diverses ressources linguistiques, dont leur bagage de mots, leur bagage d’émotions, leur aide-mémoire collaboratif, leur constellation, Usito et un dictionnaire de rimes en ligne. »

Source : Claudie Gignac, CSS des Navigateurs, 2020.

Contexte authentique d’écriture

Quatrième carnet

Les activités du carnet Un virage poétique en 360o guident l’élève afin qu’il ajuste son texte et le bonifie d’éléments multimodaux en vue de le diffuser. Ce contexte authentique d’écriture favorise la relecture pour déterminer les strophes qui seront oralisées, celles qui feront l’objet d’un montage créatif amalgamant l’image et le texte en vue de leur intégration dans la visite virtuelle poétique, le choix d’une trame sonore et d’images complémentaires au poème. Certaines strophes ont été réécrites à cette étape pour laisser davantage place à l’inférence afin que les éléments multimodaux ajoutés à la création finale soient moins redondants et plus signifiants. 

La plateforme de diffusion Tour Creator a facilité l’interrelation des différents éléments créés par l’élève. Même si l’application utilisée dans le cadre du projet ne sera plus disponible le 30 juin 2021, d’autres options gratuites permettent de réaliser la création finale, notamment Thinglink, Google Earth, 360 Schools, Klapty, H5P Virtuel Tour (essai de 30 jours), Story Sphère.

Consulter la production attendue Visite virtuelle poétique du parc de la Marina-de-la-Chaudière.

Une période de lecture et d’échange a donné l’opportunité à chaque élève de lire pour le plaisir les poèmes multimodaux de leurs pairs.  La diversité des créations rassemblées sur un support interactif a permis aux élèves de comparer leurs écrits numériques, de mettre de l’avant leurs stratégies de lecture et d’écoute, d’enrichir leurs repères culturels et d’apprécier l’ensemble des réalisations du groupe  (PFEQ, p.15). 

D’ailleurs, 11 élèves de deuxième secondaire inscrits au programme Langues et multimédia à l’École Champagnat de Lévis se sont mérité une récompense pour leur création poétique dans le cadre du Concours Littéraire Jeunes 2021 (Poésie libérée, p.11) de l’association culturelle internationale Arts et Lettres de France : deux élèves ont remporté le deuxième et le troisième prix (poèmes), sept un accessit et deux autres élèves une mention.

« Ces plumes talentueuses recevront un diplôme soulignant leur distinction et verront leur poème publié dans la revue littéraire française Les Coulisses », nous précise leur enseignante.

Le Cadre de référence de la compétence numérique 

Les activités diversifiées et adaptées aux besoins de l’enseignante et de ses élèves ont contribué au développement de plusieurs dimensions de la compétence numérique :

  • Développer et mobiliser ses habiletés technologiques;
  • Exploiter le potentiel du numérique pour l’apprentissage;
  • Collaborer à l’aide du numérique;
  • Résoudre une variété de problèmes avec le numérique;
  • Développer et mobiliser sa culture informationnelle;
  • Communiquer à l’aide du numérique;
  • Produire du contenu avec le numérique;
  • Innover et faire preuve de créativité avec le numérique.

Le service national du RÉCIT, domaine des langues, par le biais de ses communautés de pratique, collabore avec les différents acteurs du milieu scolaire et de la recherche pour favoriser l’exploration et l’expérimentation de diverses pratiques pédagogiques intégrant les technologies numériques. Que ce soit en présentiel ou à distance, l’expertise de chacun a contribué à la cocréation de ressources novatrices sous licence Creative Commons prêtes à être vécues en classe.

Nous tenons à souligner la collaboration du conseiller pédagogique du RÉCIT local Pierre Lefebvre et du chercheur Jean-François Boutin (Chaire en littératie médiatique multimodale).

Sonia Blouin, conseillère pédagogique au service national du RÉCIT, domaine des langues, et Marie-Eden Bergeron, professionnelle en développement pédagonumérique au ministère de l’Éducation.

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires