27 Mars 2020

Les différentes voix du crime - À la découverte de la multimodalité

La littératie n’est plus désormais que textuelle, elle est bonifiée par divers modes (images, sons, etc.). Ainsi, il est pertinent de proposer des activités diversifiées qui offrent à l’élève des occasions de mobiliser des connaissances liées à la multimodalité et de développer des compétences et des stratégies au regard de ces genres numériques. 

Sonia Blouin, conseillère pédagogique au Service national du RÉCIT, domaine des langues, partage un projet de cocréation réalisé en partenariat avec la Chaire en littératie médiatique multimodale.  Les chercheurs, les professionnels du RÉCIT et ceux de la commission scolaire de la Capitale ont permis à une enseignante de français et à ses élèves de 2e secondaire de développer leurs compétences grâce aux ressources numériques. Ils ont, par le fait même, contribué à l’avancement des connaissances en littératie médiatique multimodale appliquée en contexte numérique pour former les apprenants à la recherche documentaire et à la création artistique.

Voici donc un aperçu de l’ensemble des ressources numériques éducatives du projet Les différentes voix du crime – À la découverte de la multimodalité. 

Le rallye multimodal sur le genre policier

Premier carnet

La première activité du projet, le rallye multimodal, a pour principale intention pédagogique d’amener l’élève à s’approprier les caractéristiques du genre policier, et ce, en réalisant une recherche documentaire à partir de ressources choisies.  Pour développer des stratégies de collaboration, d’analyse et de résolution de problèmes, l’ajout d’éléments ludiques issus du jeu d’évasion s’est avéré un choix astucieux pour susciter la motivation des élèves. 

L’enseignement de la multimodalité

Deuxième carnet 

Le carnet La multimodalité explicite les connaissances acquises par l’élève lors du rallye multimodal réalisé au début du projet. Les différents exemples d’interdépendance des modes présentés lui ont permis de se construire une définition de la multimodalité et d’étoffer sa compréhension du concept. 

Troisième carnet

Pour sa part, le carnet À la découverte de la multimodalité, par le biais de l’analyse d’une 4e de couverture de roman policier fictif, a pour intention d’amener l’élève à développer sa capacité à percevoir l’information explicite et implicite pertinente d’un texte et à établir des liens que nécessite une lecture en profondeur. L’élève est encouragé à se poser les questions suivantes : Quels sont les choix effectués par l’auteur pour captiver son lecteur? Pourquoi a-t-il fait ces choix? Quels effets ceux-ci produisent-ils sur le lecteur?

Source de l’infographie

Quatrième carnet

Le quatrième carnet du parcours, À la découverte de la multimodalité_Jones enquête 2, a pour objectif d’amener l’élève à identifier et à combiner les indices qu’il a déjà recueillis dans les différents éléments multimodaux pour interpréter le texte multimodal et lui donner du sens.  

Cette activité a permis de mettre en pratique les apprentissages réalisés lors du carnet précédent et de mobiliser ses compétences au laboratoire d’initiatives technologiques de la commission scolaire.

Les conseillers du RÉCIT local ont planifié deux périodes pour permettre aux élèves de se familiariser avec les outils numériques et les expérimenter. Le carnet Ressources multimédias a été partagé aux jeunes pour favoriser leur autonomie.

Cette visite au laboratoire leur a permis, entre autres :

  • d’utiliser des outils numériques pour exploiter leur créativité et insérer des éléments multimodaux variés dans leur création;
  • de se sensibiliser au respect du droit d’auteur;
  • d’expérimenter les divers rôles que peut jouer un scripteur afin de captiver son lecteur (auteur-créateur multimédia ou illustrateur et graphiste).

Ce schéma illustre les différents rôles que l’auteur joue tout au long du processus d’écriture dynamique. 

Le récit policier multimodal

Cinquième carnet

Le carnet Les différentes voix du crime présente une tâche d’écriture qui réinvestit l’ensemble des apprentissages réalisés. La production multimodale créative de l’élève sera plus pertinente, puisqu’elle évitera toute redondance. Ainsi, à partir d’une scène de crime fictive, les élèves ont imaginé et rédigé, selon leurs diverses interprétations, un récit policier dont le déroulement a été bonifié en y greffant différents éléments multimodaux en vue d’une diffusion : enregistrements audio, photos, images, vidéos, réalité virtuelle, objets 3D, réalité augmentée, etc.

Au préalable, un atelier d’écriture a permis aux élèves de découvrir des univers littéraires en explorant de courts passages de textes narratifs rassemblés dans une collection d’extraits d’auteurs et de les apprécier. Notre équipe tient d’ailleurs à remercier les auteurs québécois Robert Soulières, François Gravel et Jacques Côté ainsi que leur maison d’édition de nous avoir autorisés à rassembler ces extraits qui ont permis aux jeunes d’observer des techniques d’auteur choisies et de les réutiliser dans leurs écrits.  

Le Cadre de référence de la compétence numérique 

Les activités diversifiées et adaptées aux besoins de l’enseignante et de ses élèves ont contribué au développement de plusieurs dimensions du Cadre de référence de la compétence numérique :

  • Développer et mobiliser ses habiletés technologiques;
  • Exploiter le potentiel du numérique pour l’apprentissage;
  • Collaborer à l’aide du numérique;
  • Résoudre une variété de problèmes avec le numérique;
  • Développer et mobiliser sa culture informationnelle;
  • Communiquer à l’aide du numérique.

Ce type de projet, coconstruit et diffusé par le Service national du RÉCIT, domaine des langues, s’avère une opportunité incroyable pour faire rayonner des activités pédagonumériques vécues dans le milieu de la pratique. En plus d’établir des liens avec la recherche, il contribue au développement professionnel de tous les intervenants dans une culture de réseau axée sur la collaboration.

Osons captiver nos lecteurs à l’aide des nouvelles possibilités que nous offre le numérique!  

Merci à Sonia Blouin, conseillère pédagogique au Service national du RÉCIT, domaine des langues, pour le partage de son expérience.

 

RÉCIT Marie-Eden Bergeron
Spécialiste en développement pédagonumérique
Équipe de coordination du RÉCIT
Direction des ressources didactiques et pédagonumériquesMinistère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
418-643-3534, poste 2272

     Connaissez-vous nos formations?  Visitez campus.recit.qc.ca

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires