04 Mars 2020

Un TOC typographique

Alors que le milieu de l’édition est assez rigoureux en matière de typographie, le monde scolaire, lui, est… disons plus laxiste. Plusieurs collaborateurs le savent, je suis méticuleux quant à l’usage typographique, certains affirment même que j’ai un trouble obsessionnel compulsif (TOC). Les règles typographiques varient selon la langue (l’anglais diffère du français) et la région (les règles québécoises se distinguent de celles de nos cousins français). Pour m’aider à combatte mon TOC, je vous lance mon palmarès des six erreurs les plus fréquemment observées avec leur correction et quelques pistes pour être plus efficace numériquement.

1. Premier, première, premières, deuxième …

Sans vous présenter la mauvaise graphie pour que celle-ci ne s’imprègne pas sur votre rétine, voici LA bonne façon d’écrire les adjectifs numéraux ordinaux : 1er , 1re ,1res , 2e , 3e , et ainsi de suite. Pas de è, ier, ème, ième, d’accord? Dans la mesure du possible, les e, er ou re sont des lettres supérieures (en exposant).

Pour mettre en exposant selon votre texteur :
Clavier word [Ctrl]+[maj]+[+]
Google Document [Ctrl]+[ . ]
www <sup> </sup>

2. Les guillemets

Nombreuses sont les personnes qui utilisent les guillemets anglais : “ ”. Mais il ne faut pas! Il faut utiliser les guillemets français « ».

Pour insérer des guillemets français selon votre clavier :
Clavier canadien multilingue standard [AltCar]+[z] ou [AltCar]+[x]
canadien français La touche à gauche du Z
www &laquo; ou &raquo;

Note : Microsoft Word corrige automatiquement les “ ” en «».

3. Le deux-points

Quelle beauté, notre langue avec ses exceptions! La règle typographique précise qu’il faut placer une espace fine devant les caractères de ponctuation haute : ; ? et !. À défaut d’espace fine (ce qui est le cas dans les texteurs), il faut supprimer l’espace SAUF pour le deux-points devant lequel il faut mettre une espace insécable! Voici un exemple (les espaces insécables sont représentées par   ) :

Marie-Eden relit mon texte; puis, elle se dit : « Torpinouche! Faut-il vraiment mettre une espace insécable ici? »

Pas d’espace devant les ;, ! et ? mais une insécable devant le :. Notez également qu’après un chevron ouvrant et avant un chevron fermant, l’espace insécable est requise.

L’espace insécable est également de mise devant les unités de mesure et le symbole de pourcentage. Que vous parliez d’ampèreheure (A), de watt (W), de dollars ($), il faut toujours placer une espace insécable devant l’unité de mesure.

J’ai payé 32 $ pour 28,5 L d’essence. La batterie de 1,5 V est chargée à 40 %.

Pour ajouter une espace insécable selon votre texteur :
Clavier word [Ctrl]+[maj]+[espace]
Google Document Menu Insertion > caractères spéciaux > recherche « space » et prendre celui avec U+00A0 (ouf!)
www &nbsp; ou &#160;

4. Les points de suspension et « etc. »

Il n’y a pas vraiment d’erreur typographique dans cette situation, c’est plutôt une figure de style à proscrire :

  • monter en haut
  • crier fort
  • etc…

Voilà trois pléonasmes. On utilise etc. ou mais pas les deux.

5. L’heure

Le souper n’est pas à 6:00 pm, non! Il est à 18 h. Il y a quatre erreurs dans l’énoncé en italique.

  1. Il ne faut pas ajouter les zéros à l’heure juste.
  2. Il faut remplacer le deux-points par le h. En effet, le deux-points intercalaire est permis en mode affichage (horloge, écran, etc.), mais dans notre écriture, c’est le h précédé et, s’il y a lieu, succédé d’espaces insécables.
  3. Depuis 1980, un avis de normalisation de l’OQLF4 impose d’utiliser le système de 24 h.
  4. Am et pm sont considérés comme des anglicismes, on préfèrera utiliser les locutions du matin, de l’avant-midi, de l’après-midi ou du soir.

6. La casse des acronymes

Les acronymes doivent toujours être écrits en majuscules (avec les accents) sauf lorsque l’acronyme devient un nom d’usage courant. Par exemple, cégep est maintenant accepté en minuscules, car il est passé dans l’usage. Espérons que le RÉCIT devienne un jour récit 😉 D’ici là, merci de toujours écrire RÉCIT!

Pour changer la casse d’un mot, sélectionner le mot puis, selon votre texteur :
Clavier word [maj]+[F3]
Google Document Menu Format > Texte > Mise en min/maj
www La propriété text-transform avec les valeurs capitalize, uppercase ou lowercase

Pour terminer

Le correcteur Antidote comporte un volet typographique très méticuleux. Si vous n’avez pas l’oeil pour la typographie, utilisez Antidote! Aidez-moi à régler mon TOC, S.V.P., et améliorez votre typographie ;)!

Pour en savoir plus

    1. BUREAU DE LA TRADUCTION. TERMIUM Plus
    2. RAMAT, Aurel. Le Ramat de la typographie
    3. OQLF. Éléments de typographie de la Banque de dépannage linguistique
    4. OQLF, La typographie des heures de la Banque de dépannage linguistique
    5. WIKIPEDIA. Espace insécable

Source de l’image mise de l’avant

– –

RÉCIT Stéphane Lavoie
Conseiller du RÉCIT – service du Campus RÉCIT
450-670-0730, poste 2125
campus@recit.qc.ca
recit.qc.ca

Connaissez-vous nos formations? Visitez campus.recit.qc.ca

– –

CC BY « Un TOC typographique » de Stéphane Lavoie est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

 

Restez connecté,

inscrivez-vous à l'infolettre!

Nos Partenaires